Famille en santé

Table des matières

INTRODUCTION

Bienvenue à la maison et à votre nouveau rôle de parent!

Après quelques jours à l'hôpital, vous aviez peut-être hâte de retourner à la maison et de commencer votre vie de famille.

D'un autre côté, beaucoup de nouveaux parents sont inquiets à l'idée de devoir prendre soin de leur bébé eux-mêmes. Un nouveau-né est un être si petit et si fragile. Vous vous demandez peut-être comment vous allez y arriver.

Dans cette section, nous parlons des six premières semaines de vie de votre bébé. Nous nous concentrerons sur les soins à apporter au nouveau-né et sur vos propres soins. Nous aborderons également l'adaptation à cette vie de famille.

A. LE NOUVEAU-NÉ

Les nouveau-nés peuvent sembler impuissants mais ils peuvent voir, entendre, sentir, goûter et éprouver des sensations. Dès leur naissance, ils ont ce qu'il faut pour vivre, se développer et apprendre à connaître leur milieu.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. La vision du nouveau-né

Les nouveau-nés peuvent voir la lumière et l'obscurité, les formes et les motifs. Ils peuvent fixer et voir clairement des objets à une distance de 18 à 45 cm (7 à 18 pouces). Lorsque vous tenez votre bébé dans vos bras, c'est à peu près la distance qui sépare votre visage du sien.

Au cours des premiers mois, vous remarquerez peut-être que votre bébé louche ou que ses yeux se croisent de temps à autre. Plusieurs bébés ont ce problème jusqu'à ce qu'ils apprennent à contrôler les muscles de leurs yeux.

Si les yeux de votre bébé vous inquiètent, parlez-en à votre fournisseur de services de santé ou à une infirmière en santé publique.

b. L'audition du nouveau-né

Les nouveau-nés ont l'ouïe très fine. En effet, dans le ventre de leur mère, les bébés peuvent entendre les battements de son cœur. Ils peuvent aussi entendre les bruits venant de l'extérieur du ventre de leur mère.

Les bébés aiment écouter les voix, la musique et les sons ressemblant à des bourdonnements, comme ceux d'une machine à laver ou d'un lave-vaisselle.

Des bruits forts et soudains peuvent faire pleurer les bébés ou les réveiller. Néanmoins, ce n'est pas une raison pour garder la maison parfaitement calme. Les bébés s'habituent aux bruits quotidiens et n'y accordent pas beaucoup d'attention.

c. Le langage du nouveau-né

Les nouveau-nés peuvent pleurer. Au bout de quelques semaines, ils peuvent gazouiller et émettre de petits sons. Plus tard, ils se mettent à roucouler, à babiller et à rire.

La meilleure façon d'apprendre aux bébés à parler, c'est de leur parler. Chantez et parlez à votre bébé autant que vous le pouvez. Parlez-lui en le faisant manger, en le lavant et en l'habillant. Dites à voix haute ce que vous voyez pendant que vous faites une promenade. Ce que vous dites n'a pas d'importance. Le bébé a besoin d'entendre votre voix.

d. Les mouvements du nouveau-né

Les nouveau-nés peuvent maîtriser leurs muscles jusqu'à un certain point. Ils peuvent bouger les bras et les jambes, tenir votre doigt et se tourner la tête vers le sein ou le biberon.

La tête du bébé est branlante et fragile. Lorsque vous prenez votre bébé, vous devez soutenir sa tête. Votre bébé ne pourra pas garder la tête en équilibre avant d'avoir environ quatre mois.

e. Le développement du nouveau-né

Le corps, l'esprit et les sensations du bébé se développent tous en même temps. Dès les premières semaines, vous lui enseignez beaucoup de choses sur la vie.

Voici comment vous pouvez contribuer au développement de votre bébé.

 

 

 

B. LES SOINS À DONNER À VOTRE BÉBÉ

Prendre soin d'un nourrisson demande de l'habileté et de la pratique. Personne ne vient au monde en sachant comment baigner, habiller, nourrir et changer un bébé. La plupart des parents apprennent à s'occuper de leur bébé au fur et à mesure que leur bébé grandit.

Ne vous en faites pas si vous vous sentez gauche et que vous manquez d'assurance au début. En un rien de temps, vous occuper de votre bébé vous semblera tellement naturel que vous aurez de la difficulté à vous rappeler que vous avez dû apprendre à le faire.

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. L'allaitement maternel

Le lait maternel est l'aliment parfait pour votre bébé. Vous trouverez toute l'information dont vous avez besoin pour allaiter avec succès en consultant le module 4 intitulé « Choisir l'allaitement maternel ».

L'allaitement maternel est la manière naturelle de nourrir votre bébé, mais cela ne veut pas dire que vous saurez naturellement comment vous y prendre. La plupart des mères ont besoin de conseils et de soutien, surtout durant le premier mois lorsque tout est nouveau.

Voici quelques conseils pour vous aider à allaiter.

b. Prenez une décision éclairée à propos de l’alimentation de votre bébé

La décision quant au mode d'alimentation de votre bébé est l'une des plus importantes que vous prendrez comme parent. Pour prendre une décision éclairée, vous devez avoir toute l'information dont vous avez besoin sur ce qui convient le mieux à votre famille.

Afin de faire un choix éclairé au sujet de l'alimentation de votre bébé, vous devriez savoir ce qui suit :

  • Les avantages de l'allaitement pour le bébé, la mère, la famille et la collectivité
     
    • Bon pour bébé :
      • Le lait maternel est le meilleur aliment à donner au bébé, toujours frais et prêt sur demande.
      • Il aide à prévenir la constipation.
      • Il peut améliorer la protection contre certaines maladies telles que le diabète infantile.
      • Il protège davantage bébé contre les otites, bronchites et gastro-entérites.
      • Il accroît la protection contre les allergies s'il y a des cas d'allergies dans la famille.
      • Il peut améliorer la protection contre le syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN), également appelé mort au berceau.
      • Il favorise un bon développement des mâchoires et des dents.
    • Bon pour maman :
      • Il favorise l'intimité et le contact physique avec le bébé.
      • Il aide l'utérus à reprendre sa taille normale après l'accouchement.
      • Il aide à contrôler les saignements après l'accouchement.
      • Il aide à protéger contre le cancer du sein et des ovaires.
      • Il aide à préserver des os solides.
      • Il facilite la perte du surplus de poids pris pendant la grossesse.
      • Il représente une économie d'argent; les préparations lactées coûtent cher.
      • Il représente une économie de temps; pas de préparations lactées ni de biberons à préparer.
      • Il ne produit pas de déchets; pas d'emballages de préparations lactées ni de sacs pour biberon à jeter aux poubelles.
         

  • Les risques pour la santé et les coûts des préparations lactées
     
  • Les méthodes contraceptives compatibles avec l'allaitement
     
  • Les femmes ont droit à des mesures d'adaptation en milieu de travail pendant la grossesse et lorsqu'elles allaitent
     
  • Une fois que vous avez mis un terme à l'allaitement, il est difficile de renverser votre décision.

pour en savoir plus sur l'allaitement.

Risques liés aux préparations lactées

Bébé risque davantage :

  1. D'avoir des otites, des bronchites et des infections urinaires
  2. D'avoir la diarrhée
  3. D'avoir une inflammation de l'estomac et des intestins
  4. D'être victime du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN)
  5. De faire de l'obésité
  6. D'avoir des caries
  7. De développer certains cancers infantiles

Maman risque davantage d'avoir :

  1. Des saignements après l'accouchement
  2. Le cancer du sein, des ovaires et de l'utérus
  3. Des os fragiles

Autres :

  1. Les préparations lactées ne changent pas pour répondre aux besoins du bébé en croissance.
  2. Elles sont moins pratiques parce qu'il faut plus de temps pour stériliser le matériel et les préparer.
  3. Il est possible de faire des erreurs lors de leur préparation.
  4. Il y a des risques de contamination pendant la fabrication et le traitement.

Si vous avez pris la décision éclairée de donner des préparations lactées et que vous souhaitez en savoir plus sur la manière sécuritaire de les préparer, veuillez consulter le site web Bureau de santé de l’est de l’Ontario

Pour en savoir plus : Si vous avez des questions sur la prise d'une décision éclairée et l'alimentation de votre bébé, veuillez appeler Appel-santé au 1-800-267-7120 pour parler à une infirmière en santé publique ou courrieller à : info@eohu.ca

 

c. Vitamine D

Le lait maternel fournit tout ce dont votre bébé a besoin. Dans certains cas, des vitamines sont recommandées.

La vitamine D aide à avoir des os et des dents en santé. Santé Canada recommande de donner un supplément de vitamine D à tous les nourrissons qui sont allaités et ce, dès la naissance. Vous devriez continuer de lui en donner jusqu'à ce que son alimentation lui fournisse suffisamment de vitamine D à partir d'autres aliments ou qu'il atteigne l'âge d'un an.

Pour plus d'information concernant les suppléments de vitamine D, consultez un professionnel de la santé (ex : médecin, pharmacien, diététiste ou nutritionniste).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

d. Le sommeil

« Pour contribuer à réduire le risque de syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN), un bébé qui n'a pas de problème de santé devrait toujours dormir sur le dos. Les berceaux, moïses et lits d'enfant conformes à la réglementation canadienne actuelle sont les endroits les plus sécuritaires où dormir pour un bébé. Par ailleurs, les nourrissons qui dorment dans la chambre de leurs parents ou gardienne pendant les six premiers mois suivant leur naissance risquent moins d'être victimes de la MSN. »

Les nouveau-nés font des siestes et dorment lorsqu'ils sont fatigués. Ils ne font pas la différence entre être « éveillés » ou « endormis ». Chaque nouveau-né établit des habitudes de sommeil et d'éveil. En apprenant à connaître ces habitudes, vous saurez si votre bébé dort, s'il est éveillé ou s'il se repose tranquillement.

Vous pouvez aider votre bébé à différencier le sommeil de l'éveil, en le mettant au lit lorsqu'il a vraiment sommeil et en le sortant du lit lorsqu'il est éveillé. Cela l'aidera à associer son lit au sommeil.

Voici quelques trucs pour rendre les nuits plus faciles.

Les bébés qui restent couchés dans la même position pendant de longues périodes peuvent développer des parties plates sur la tête. Cela arrive parce que les os du crâne du bébé sont mous pendant la première année de vie. De plus, les muscles du cou des bébés sont très faibles et ont de la difficulté à tourner la tête à eux seuls.

Voici ce que vous pouvez faire pour empêcher la formation de la tête plate chez votre bébé.

Agence de la santé publique du Canada  

Votre enfant est-il en sécurité? À l'heure du coucher 

Souffle de bébé

e. Les pleurs

Tous les bébés pleurent et la plupart pleurent beaucoup. Ils pleurent parce que c'est le seul moyen qu'ils ont de vous dire qu'ils ont besoin de quelque chose.

Lorsque votre bébé pleure, essayez d'en trouver la raison. Avec le temps, vous saurez ce que les différents pleurs de votre bébé veulent dire et vous saurez quoi faire.

Les bébés pleurent parce qu'ils ont besoin de nourriture, d'amour, de caresses ou d'un sourire. Lorsque vous réagissez à ses pleurs, vous aidez votre bébé à apprendre que l'aide et l'amour viennent lorsqu'il en a besoin. Un bébé dont les besoins sont satisfaits se sentira en sécurité et aimé, et non pas gâté.

Le tableau suivant vous aidera à trouver la raison des pleurs de votre bébé et à y répondre correctement.

Parfois, peu importe ce que vous faites, votre bébé continuera de pleurer. Cela peut être très difficile à endurer.

On peut blesser les bébés si on les traite rudement ou si on les secoue. Le fait de secouer un bébé peut causer sa mort ou des dommages permanent à son cerveau. Assurez-vous que toutes les personnes qui sont en contact avec votre bébé savent ce qu'est le « syndrome du bébé secoué ».

C'est facile de se dire de rester calme, mais parfois très difficile à faire. Si vous sentez que vous allez perdre patience et que vous avez peur de blesser votre bébé, voici ce qu'il faut faire :

  • Mettez votre bébé en sécurité dans son lit et quittez la chambre.
  • Faites quelque chose pour faire passer votre colère. Courez, sautez, criez ou frappez un oreiller.
  • Appelez à l'aide. Appelez une amie, un membre de la famille ou une ligne de soutien téléphonique. Parfois, le simple fait de parler à un autre adulte peut vous aider à vous sentir mieux.

THE PERIOD OF PURPLE CRYING:   

http://www.purplecrying.info/ (en anglais seulement)

f. Les coliques

Les coliques ne sont pas une maladie. Les bébés qui ont des coliques pleurent beaucoup plus que d'autres bébés. Rien ne semble les réconforter ou les arrêter de pleurer. C'est douloureux pour les bébés et très difficile pour les parents. Si votre bébé a des coliques, ne vous blâmez pas, car vous n'y êtes pour rien.

Un bébé souffrant de coliques :

  • pleure comme s'il souffrait après ses boires;
  • se ramène les genoux sur la poitrine comme s'il avait très mal au ventre;
  • peut avoir des gaz ou vomir;
  • n'arrête pas de pleurer pendant très longtemps, peu importe ce que vous faites.

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra d'en apprendre davantage au sujet des coliques et vous donnera des solutions à ce problème.

Cliquez sur le bouton correspondant à la réponse de votre choix puis validez en cliquant sur le bouton « vérifier ».

1

On ne connaît pas la cause des coliques.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Personne ne sait ce qui cause les coliques ou pourquoi seulement certains bébés en souffrent.Mauvaise réponse ! Personne ne sait ce qui cause les coliques ou pourquoi seulement certains bébés en souffrent.

Vérifier votre réponse

2

Les coliques se produisent toujours durant la nuit.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les coliques se produisent le plus souvent en soirée. Mauvaise réponse ! Les coliques se produisent le plus souvent en soirée.

Vérifier votre réponse

3

Les coliques apparaissent dès la naissance et elles cessent lorsque le bébé à deux mois.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Le plus souvent, les coliques commencent durant les premières semaines de vie. Dans la plupart des cas, elles arrêtent lorsque le bébé atteint l'âge de trois ou quatre mois.Mauvaise réponse ! Le plus souvent, les coliques commencent durant les premières semaines de vie. Dans la plupart des cas, elles arrêtent lorsque le bébé atteint l'âge de trois ou quatre mois.

Vérifier votre réponse

4

Les coliques sont parfois confondues avec les pleurs qui ont d'autres causes.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Consultez votre fournisseur de services de santé ou l'infirmière en santé publique pour vous assurer qu'il n'y a pas d'autres causes possibles aux pleurs de votre bébé.Mauvaise réponse ! Consultez votre fournisseur de services de santé ou l'infirmière en santé publique pour vous assurer qu'il n'y a pas d'autres causes possibles aux pleurs de votre bébé.

Vérifier votre réponse

5

Si votre bébé a des coliques, vous pourriez avoir besoin d'aide.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si votre bébé a des coliques, obtenez autant de repos et d'aide que vous le pouvez. Laissez d'autres personnes vous aider à prendre soin du bébé et s'occuper des repas et des autres enfants. Rappelez-vous que cette situation ne durera pas éternellement.Mauvaise réponse ! Si votre bébé a des coliques, obtenez autant de repos et d'aide que vous le pouvez. Laissez d'autres personnes vous aider à prendre soin du bébé et s'occuper des repas et des autres enfants. Rappelez-vous que cette situation ne durera pas éternellement.

Vérifier votre réponse

6

Une atmosphère calme peut aider le bébé qui a des coliques.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Essayez de rester calme et de garder votre bébé calme. Faites jouer de la musique douce et apaisante. Fredonnez ou chantez. Promenez ou bercez votre bébé. Frottez-lui le dos pour le réconforter et pour l'aider à se débarrasser de ses gaz. Mauvaise réponse ! Essayez de rester calme et de garder votre bébé calme. Faites jouer de la musique douce et apaisante. Fredonnez ou chantez. Promenez ou bercez votre bébé. Frottez-lui le dos pour le réconforter et pour l'aider à se débarrasser de ses gaz.

Vérifier votre réponse

7

Le bébé qui a des coliques ne doit jamais être placé sur le ventre.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Essayez différentes positions pour soulager le bébé. Couchez-le sur son ventre et frottez-lui le dos, ou couchez-le sur le dos et frottez-lui le ventre. Placez un linge chaud sur le ventre ou donnez-lui un bain. Mauvaise réponse ! Essayez différentes positions pour soulager le bébé. Couchez-le sur son ventre et frottez-lui le dos, ou couchez-le sur le dos et frottez-lui le ventre. Placez un linge chaud sur le ventre ou donnez-lui un bain.

Vérifier votre réponse

8

Le bruit et le mouvement peuvent parfois aider le bébé qui a des coliques.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Utilisez un porte-bébé qui permet de porter le bébé face à vous. Vous pouvez ainsi porter et réconforter votre bébé lorsque vous avez autre chose à faire. Allez promener le bébé en voiture ou dans sa poussette. Le bruit et le mouvement peuvent parfois aider.Mauvaise réponse ! Utilisez un porte-bébé qui permet de porter le bébé face à vous. Vous pouvez ainsi porter et réconforter votre bébé lorsque vous avez autre chose à faire. Allez promener le bébé en voiture ou dans sa poussette. Le bruit et le mouvement peuvent parfois aider.

Vérifier votre réponse

9

Si vous fumez, la nicotine est transmise au bébé dans le lait maternel et peut rendre le bébé irritable.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Vous devriez envisager de cesser de fumer, de diminuer le nombre de cigarettes que vous fumez ou de fumer seulement après la tétée. Si vous fumez des cigarettes, l'allaitement peut fournir à votre bébé des facteurs de protection à partir du lait maternel (moins de maladies respiratoires). Mauvaise réponse ! Vous devriez envisager de cesser de fumer, de diminuer le nombre de cigarettes que vous fumez ou de fumer seulement après la tétée. Si vous fumez des cigarettes, l'allaitement peut fournir à votre bébé des facteurs de protection à partir du lait maternel (moins de maladies respiratoires).

Vérifier votre réponse

g. Le bain

Les bébés aiment être au chaud, au sec et bien enveloppés. Au début, il se peut que votre bébé pleure lorsque vous lui donnez un bain. Si c'est le cas, essayez de le rassurer en lui parlant d'une voix douce. Manipulez votre bébé doucement, sans le brusquer.

La plupart des bébés se mettent à aimer les bains au bout de quelques mois. L'heure du bain devient alors une période très agréable pour le bébé et toute la famille.

Il n'est pas nécessaire de baigner votre bébé tous les jours, mais vous devriez lui nettoyer le visage, les mains, les fesses et les plis du cou, de l'aine et des jambes. Il n'est pas sécuritaire de nettoyer l'intérieur des oreilles ou du nez du bébé ou, dans le cas d'un garçon, sous le prépuce. Il est donc déconseillé de le faire.

Voici quelques conseils de sécurité pour le bain de bébé.

Avant de commencer à donner un bain à votre bébé, assurez-vous que vous avez à portée de la  main toutes les choses dont vous avez besoin :

  • Un bassin ou une baignoire (certains parents utilisent l'évier de la cuisine).
  • Du savon doux et non parfumé.
  • Des serviettes.
  • Une débarbouillette.
  • Une brosse à cheveux douce.
  • Des vêtements et une couche propres.

Voici comment baigner votre bébé.

h. Les croûtes sur le cuir chevelu ou le « chapeau »

Pendant les premiers mois, il arrive que des croûtes jaunâtres et graisseuses apparaissent sur le cuir chevelu de certains bébés. C'est ce qu'on appelle le « chapeau ».

Voici ce que vous pouvez faire pour prévenir le chapeau.

Voici ce que vous pouvez faire si votre bébé a des croûtes sur le cuir chevelu.

 

 

 

 

 

 

i. Les soins du cordon ombilical

Durant les premières semaines, le cordon ombilical de votre bébé deviendra plus petit et plus foncé. Il s'asséchera et tombera.

Il y a plusieurs façons de prendre soin du cordon. Personne ne sait vraiment ce qui est préférable. Vous recevrez de l'information sur la façon de prendre soin du cordon de votre bébé lorsque vous serez à l'hôpital.

Consultez un médecin si:

  • La peau autour du cordon devient rouge ou irritée;
  • Le cordon sent mauvais;
  • Du liquide ou du pus s'écoule de la région tout autour du cordon.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra d'en apprendre davantage au sujet des soins du cordon ombilical de votre bébé.

Cliquez sur le bouton correspondant à la réponse de votre choix puis validez en cliquant sur le bouton « vérifier ».

1

Vous pouvez donner un bain à votre bébé même si son cordon n'est pas tombé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Il n'est pas dangereux de donner un bain à votre bébé. Il suffit simplement de bien assécher la région entourant le cordon par la suite. Cela n'empêchera pas le cordon de tomber.Mauvaise réponse ! Il n'est pas dangereux de donner un bain à votre bébé. Il suffit simplement de bien assécher la région entourant le cordon par la suite. Cela n'empêchera pas le cordon de tomber.

Vérifier votre réponse

2

Il faut utiliser de l'alcool pour nettoyer le cordon du bébé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Autrefois, on disait aux parents d'utiliser de l'alcool pour nettoyer la base du cordon deux ou trois fois par jour. Ce n'est pas nécessaire. Si vous utilisez de l'alcool pour nettoyer le cordon et que votre bébé a été circoncis, faites attention de ne pas mettre d'alcool sur son pénis.Mauvaise réponse ! Autrefois, on disait aux parents d'utiliser de l'alcool pour nettoyer la base du cordon deux ou trois fois par jour. Ce n'est pas nécessaire. Si vous utilisez de l'alcool pour nettoyer le cordon et que votre bébé a été circoncis, faites attention de ne pas mettre d'alcool sur son pénis.

Vérifier votre réponse

3

Il est important de garder la peau autour du cordon aussi propre et sèche que possible.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Ne couvrez pas le nombril du bébé avec une couche avant que le cordon tombe. Cela permet à l'air de circuler autour du cordon ombilical afin de le garder au sec. Repliez la partie supérieure de la couche vers le bas.Mauvaise réponse ! Ne couvrez pas le nombril du bébé avec une couche avant que le cordon tombe. Cela permet à l'air de circuler autour du cordon ombilical afin de le garder au sec. Repliez la partie supérieure de la couche vers le bas.

Vérifier votre réponse

4

La région du cordon est très sensible pour le bébé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Vous ne ferez pas mal au bébé en faisant bouger le cordon ou en nettoyant la peau autour.Mauvaise réponse ! Vous ne ferez pas mal au bébé en faisant bouger le cordon ou en nettoyant la peau autour.

Vérifier votre réponse

j. Les selles

Les selles d'un bébé changent de couleur et de texture avec le temps. En plus, les selles d'un bébé nourri au lait maternel sont différentes de celles d'un bébé nourri avec des préparations commerciales pour nourrissons.

Il est normal pour les bébés de grogner et d'avoir le visage rouge lorsqu'ils font une selle.

Lors des premières semaines, il est important de surveiller le nombre de selles de votre bébé afin de s'assurer qu'il a assez de lait. Après les premières semaines, votre bébé peut ne pas avoir une selle tous les jours. Cela ne signifie pas que votre bébé est constipé. Les bébés sont constipés lorsque leurs selles sont dures et sèches. Dans ce cas, appelez votre médecin, une infirmière en santé publique ou un autre professionnel de la santé. Un bébé nourri au sein n'est presque jamais constipé parce que le lait de sa mère contient assez d'eau pour garder ses selles molles.

Lorsqu'on change le lait ou la nourriture d'un bébé, l'apparence et la fréquence des selles changent aussi.

Dans les premières semaines, un bébé bien nourri :

  • À 1 jour ; au moins une couche mouillée et au moins 1 à 2 selles collantes de couleur verte / noire sombre.
  • À 2 jours ; au moins 2 couches mouillées et au moins 1 à 2 selles collantes de couleur verte / noire sombre. ** Il est plus facile de remarquer l'urine dans les couches en tissu. Un tissu facial peut être placé à l'intérieur des couches jetables, si vous êtes incertaine.
  • À 3 jours : au moins 3 couches mouillées et pesantes et au moins 3 selles brunes / vertes / jaunes. Les taches de couleur
    « rouge brique » occasionnelles sont normales jusqu'au 3e jour.
  • À 4 jours : au moins 4 couches mouillées et pesantes, et au moins 3 selles brunes / vertes / jaunes.
  • À 5 jours et plus : avec l'augmentation de l'approvisionnement en lait, le bébé a au moins 6 couches très mouillées et au moins trois grosses selles jaunes par jour.

Appelez votre médecin si les selles de votre bébé sont liquides et sentent fort. Il pourrait avoir la diarrhée. La diarrhée peut rapidement rendre votre bébé très malade.

 

 

k. L'irritation des fesses

L'irritation des fesses, ou l'érythème fessier, est très courante. Dans les cas peu graves, elle apparaît sous forme de quelques taches rouges. Dans les cas graves, elle peut prendre la forme d'ampoules et de plaies.

Voici ce qui peut causer ces irritations.

Pour éviter l'irritation des fesses, changez souvent la couche du bébé. Utilisez chaque fois un linge propre pour laver et sécher les fesses du bébé.

si vous utilisez des couches en tissu.

Voici ce que vous pouvez faire si les fesses de votre bébé sont irritées.

 

 

 

 

 

 

 

 

l. Le nombre de couches mouillées

Les bébés mouillent de six à dix couches par jour (voir la section des selles). Si vous changez votre bébé dès qu'il se mouille, vous aiderez à prévenir l'irritation des fesses.

Si votre bébé se mouille moins de six fois par jour ou si son urine est jaune foncé et sent fort, il a probablement besoin de plus de liquides. Vous devriez communiquer avec votre fournisseur de services de santé si votre bébé n'a pas 6 couches très mouillées par jour.

 

 

 

 

 

 

 

m. Les visites médicales et l'immunisation

Vore bébé devrait être suivi dans les 2 premiers jours, si vous avez quitté l'hôpital dans les 48 heures suivant la naissance. Si vous restez plus de 48 heures à l'hôpital après la naissance, votre bébé doit être vu dans la première semaine. Votre fournisseur de services de santé vous permettra de savoir combien de fois votre bébé a besoin d'être vu. Il vérifiera aussi sa croissance.

L'immunisation (les vaccins) fait aussi partie des soins de santé du bébé. Pour voir le calendrier de vaccination de votre bébé, s'il-vous-plaît visitez le site Web suivant : http://www.health.gov.on.ca/fr/pro/programs/immunization/docs/immunizati...

En plus de tous les vaccins qu'ils reçoivent lorsqu'ils sont bébés, les enfants ont besoin d'injections de rappel entre les âges de quatre et six ans, avant de commencer l'école. Parlez à votre fournisseur de services de santé ou à votre infirmière en santé publique pour plus de renseignements sur les examens de santé et les vaccins.

 

 

C. LA SÉCURITÉ DE VOTRE BÉBÉ

Rendre le monde de votre bébé aussi sécuritaire que possible fait partie de votre rôle de parent.

Vous devez surveiller votre bébé pour qu'il ne se blesse pas. Ne laissez jamais un nourrisson seul, pas même pour une seconde, sauf s'il est dans une couchette ou dans un parc sécuritaire.

Tous les objets que votre bébé utilise doivent être sécuritaires et de bonne fabrication. Ces objets comprennent les poussettes, les chaises hautes, les vêtements, les jouets et les suces.


 

Consultez la Ligne info-santé publique Ottawa (OPHIL) 613-580-6744, Transports Canada, Société canadienne de pédiatrie ou SécuriJeunes Canada.

Votre enfant est-il en sécurité? A l’heure du jeu.

http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/cons/child-enfant/play-jeu-fra.php

Croix-Rouge Canadienne- Natation et sécurité :

http://www.croixrouge.ca/que-faisons-nous/natation-et-securite-aquatique

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Un milieu sécuritaire pour les enfants

Assurez-vous de créer un milieu sûr pour les enfants chez vous. Bien que votre bébé ne commencera pas immédiatement à ramper sur le plancher ou à se mettre des objets dans la bouche, il est sage de se préparer à l'avance.

Commencez par vérifier le plancher, les tablettes et les armoires. Enlevez toutes les petites choses qu'un bébé peut avaler ou se mettre dans les oreilles ou le nez. Rangez toutes les choses coupantes ou rudes sur lesquelles votre bébé pourrait se couper ou s'érafler.

L'activité qui suit vous aidera à rendre votre domicile plus sécuritaire.

b. Le siège d'auto pour bébé

Bien qu'il existe des centaines d'articles que vous pouvez acheter pour un bébé, il est bon de savoir que seulement quelques-uns sont obligatoires. Le siège d'auto pour bébé en est un.

La loi exige que les nourrissons soient placés dans un siège d'auto pour bébé, même pour le premier voyage de l'hôpital à la maison. En grandissant, votre bébé aura besoin d'un nouveau siège, puis d'un siège d'appoint, jusqu'à l'âge de huit ans environ. Les sièges d'enfants sont requis par la loi, pour les enfants de moins de huit ans, pesant entre 18 kg et 36 kg et mesurant moins de 145 cm de haut. Une fois que l'enfant dépasse l'un des critères ci-dessus, il est prêt à utiliser une ceinture de sécurité. Assurez-vous que lorsque votre enfant est assis dans le siège que la sangle d'épaule est bien sur la poitrine et sur l'os de l'épaule. La ceinture abdominale doit être en face de l'os de la hanche, et non sur le ventre.

Même si vous n'avez pas d'auto, vous aurez quand même besoin d'un siège pour bébé quand vous voyagerez en taxi ou avec des amis. Le siège d'auto peut aussi être utilisé comme siège de bébé dans la maison.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Un siège d'auto sécuritaire

Les bébés doivent voyager dans un siège pour bébé jusqu'à ce qu'ils pèsent 9 ou 10 kg (20 à 22 lb), soit jusqu'à l'âge d'un an environ. Le siège du bébé doit toujours être tourné vers l'arrière et attaché solidement avec une ceinture de sécurité ou le systême d'ancrage universel. L'endroit le plus sûr pour installer le siège est le milieu de la banquette arrière. S'il y a un accoudoir pliable au milieu du siège arrière, placer le siège d'auto du côté droit ou gauche de la banquette.

La vidéo qui suit explique pourquoi les bébés sont plus en sécurité dans un siège tourné vers l'arrière.


Transcription | Mobile

Référence: http://www.mto.gov.on.ca/french/safety/carseat/choose.shtml

Tous les sièges d'auto vendus au Canada doivent répondre aux normes de Transport Canada. N'achetez pas un siège pour bébé qui n'a pas de livret d'instructions et de marque nationale de sécurité certifiant que le siège répond à ces normes.

Voici la marque nationale de sécurité.

2. L'installation d'un siège d'auto

Pour être sécuritaires, les sièges pour bébé doivent être installés et utilisés selon les instructions du fabricant. Lisez bien les instructions avant d'utiliser votre siège pour bébé.

Avant d'acheter un siège neuf ou usagé, essayez-le dans votre voiture. Assurez-vous qu'il s'installe bien sur le siège de votre voiture et que vous pouvez ajuster la ceinture de sécurité correctement. Vérifiez également s'il est facile à utiliser. Lisez les instructions et pratiquez-vous à l'utiliser.

N'utilisez jamais un siège qui a  plus de 10 ans, car les matériaux se détériorent avec le temps. N'achetez ou ne réutilisez jamais un siège qui a été impliqué dans une collision.

L’utilisation d’un siège d'auto orienté vers l'arrière (pour bébés de moins de 10 kg ou 22 lb)

  • Assurez-vous de toujours respecter le mode d’emploi du fabricant du siège d’auto.
  • Les sièges orientés vers l’arrière doivent être tournés vers l’arrière du véhicule, être placés à un angle de 45 degrés et ne devraient pas bouger de plus de 2,5 cm (1 po) lorsqu’ils sont soumis à un mouvement latéral.
  • Les sangles du harnais doivent être passées à la hauteur des épaules de votre bébé ou légèrement en dessous du niveau des épaules.
  • Vous ne devriez pas pouvoir glisser plus qu’un doigt entre le harnais et la clavicule de l’enfant.
  • L’attache du harnais doit être placée à plat contre la poitrine à la hauteur des aisselles.
  • Gardez votre enfant dans un siège orienté vers l’arrière jusqu’à ce qu’il dépasse la hauteur ou le poids maximum recommandé pour son siège de bébé, puis utilisez un siège d’auto pour bébés/enfants orienté vers l’arrière jusqu’à ce qu’il pèse au moins 10 kg (22 lb) et soit capable de marcher.

Pour plus d’information sur les sièges d’auto, visitez :

N'installez pas un siège d'auto pour bébé ou pour enfant sur un siège muni d'un coussin gonflable.

c. Les meubles

Au début, vous aurez besoin de peu de meubles. Votre bébé aura besoin d'un endroit pour dormir, c'est-à-dire d'un berceau ou d'une couchette. Vous aurez besoin d'un endroit pour ranger ses vêtements, comme une petite commode ou même une boîte. Vous n'avez pas vraiment besoin d'une chaise berçante, mais la plupart des parents et des bébés en tirent beaucoup de plaisir.

Chaque meuble que vous achetez pour votre bébé doit être propre, sécuritaire et solide. Les vieux meubles ne sont pas toujours sécuritaires.

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. La couchette

Les couchettes fabriquées avant septembre 1986 ne répondent pas aux normes de sécurité actuelles. Il est illégal de vendre des couchettes fabriquées avant septembre 1986. Ces couchettes ne sont pas sécuritaires pour un bébé et leur utilisation pourrait résulter en blessures importantes, et même la mort.

Si vous achetez une couchette neuve, vous pouvez être confiant qu'elle est conforme au règlement. La date de fabrication devrait être visible sur la couchette.

Si vous achetez une couchette d'occasion, vérifiez-la très attentivement. Les articles usagés ne répondent pas toujours aux normes de l'Association canadienne de Normalisation (CSA).

Voici une activité qui vous aidera à vérifier si la couchette est sécuritaire.

En raison du risque de mort subite du nourrisson qu'ils présentent, les matelas mous, les oreillers, les douillettes, les animaux en peluche et les bordures de protection ne devraient pas être placés dans les couchettes.

2. Le parc

Voici une liste de ces normes.

 

 

 

 

D. UNE MÈRE EN SANTÉ

Les premières semaines après l'accouchement sont une période de changements. Il y a beaucoup de choses nouvelles auxquelles vous devez vous adapter.

Voici les meilleures choses que vous pouvez faire pour vous-même.

  • Reposez-vous autant que vous le pouvez.
  • Mangez des aliments sains.
  • Acceptez l'aide que les gens vous offrent.
  • Parlez de vos sentiments avec votre partenaire et d'autres personnes que vous aimez.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Le rôle de mère

En prenant soin de vous-même, il sera plus facile de prendre soin de votre bébé.

L'accouchement a des effets sur tous les aspects de votre vie. En voici quelques-uns.

Tous ces changements semblent arriver en même temps et se bousculer. Vous ne savez peut-être pas pourquoi vous vous sentez si débordée. Vous vous sentez comme cela, voilà tout! Et vous serez peut-être surprise de vous sentir ainsi.

Tous ces sentiments surviennent à un moment où vous êtes extrêmement fatiguée. Tout semble plus difficile à surmonter lorsqu'on est fatiguée.

Il est important de parler à votre partenaire de vos sentiments. Si vous vous sentez fatiguée, seule ou en colère, dites-le. Vous découvrirez peut-être qu'il éprouve les mêmes sentiments que vous.

Le fait de parler à d'autres nouvelles mères peut aussi vous aider. Lorsqu'elles vous raconteront ce qu'elles vivent, vous verrez que vous n'êtes PAS la seule à éprouver ces sentiments.

b. Le corps après la grossesse

Pendant les six premières semaines qui suivent l'accouchement, beaucoup de changements se produisent dans votre corps. En voici quelques-uns.

N'oubliez pas que vous avez été enceinte pendant neuf mois. Il faudra un certain temps avant que votre corps revienne à la
« normale ».

La plupart des femmes ont un examen postnatal environ six semaines après l'accouchement. Cet examen médical vous donne la chance de poser des questions et de parler à votre fournisseur de services de santé de tout problème que vous pourriez avoir. C'est aussi une occasion de parler de contraception.

 

 

c. Le retour des règles

Après l'accouchement, vous continuerez d'avoir des pertes vaginales pendant plusieurs semaines. C'est ce qu'on appelle les lochies.

Si vous allaitez, vous n'aurez pas de règles régulières avant 4 à 12 mois après l'accouchement. Si vous n'allaitez pas, vous aurez probablement vos règles de 6 à 12 semaines après avoir accouché. Vos premières règles après l'accouchement peuvent être plus abondantes et durer plus longtemps que d'habitude.

Il se peut que vos règles ne soient pas régulières pendant un certain temps. C'est normal. Sachez que vous pouvez tomber enceinte pendant cette période. Si vous ne souhaitez pas devenir enceinte, vous devrez utiliser une méthode de contraception.

d. La fatigue

Il est difficile de croire que s'occuper d'un tout petit bébé peut prendre autant de temps et d'énergie. Plusieurs nouvelles mères se sentent très fatiguées pendant les premières semaines après l'accouchement.

Voici quelques conseils pour vous aider.

 

 

 

 

 

 

e. La déprime et la dépression postnatales

L'arrivée d'un bébé est un évènement heureux pour la plupart des femmes. Mais ce n'est pas toujours le cas. Les nouvelles mères peuvent se sentir à la fois heureuses et tristes.

Deux ou trois jours après la naissance de leur bébé, environ 80 % des femmes peuvent

  • être déçues;
  • être tristes et avoir envie de pleurer;
  • être irritables;
  • se sentir dépassées et inquiètes;
  • être très fatiguées et avoir de la difficulté à bien dormir;
  • avoir des sautes d'humeur;
  • avoir de la difficulté à se concentrer.

C'est ce qu'on appelle la déprime postnatale, ou le baby blues. Tout cela disparaît habituellement au bout d'une semaine ou deux, mais pour une femme sur 10, c'est le début de ce qu'on appelle une dépression postnatale.

La dépression postnatale peut commencer quelques semaines après la naissance ou à n'importe quel moment durant les deux premières années de vie du bébé.

Consultez le tableau qui suit pour connaître quelques signes de la dépression postnatale.

Si vous vous reconnaissez dans ces descriptions, sachez que cette maladie peut être traitée et que vous n'êtes pas seule.

pour en savoir davantage.

Voyez votre médecin immédiatement ou rendez-vous à l'urgence de l'hôpital si :

  • Vous avez des fantasmes (rêves) qui vous font peur;
  • Vous songez à vous faire mal ou à faire mal à votre bébé;

​Si d'autres signes de dépression durent plus de deux ou trois semaines, communiquez avec :

  • votre médecin de famille ou votre obstréticien;
  • l'urgence locale;
  • les services de santé publique;
  • Appel-santé 1-800-267-7120;
  • le Centre de santé mentale local, ou un conseiller en pratique privée;
  • le psychologue ou un psychiatre.

Cette vidéo, conçue par le centre de ressources Meilleur départ, traite des troubles post-partum.La vie avec un nouveau bébé et les troubles post-partum.

http://www.lavieavecunnouveaubebe.ca/index_fr.htm

f. La remise en forme

Il est normal de vouloir retrouver l'apparence que vous aviez avant de tomber enceinte. Mais donnez-vous du temps. N'oubliez pas que votre grossesse a duré neuf mois. Il faut du temps pour retrouver la forme.

Manger des aliments sains et faire de l'activité vous aideront à vous sentir en forme. Pour plus de renseignements, consultez le module 5 intitulé « Alimentation saine » et le module 6 intitulé « Activités santé ».

Être en bonne santé est aussi important maintenant que lorsque vous étiez enceinte. Mangez des aliments bons pour la santé, reposez-vous, restez active et évitez les drogues et le tabac. Prendre soin de vous-même est un des meilleurs moyens de prendre soin de votre bébé.

g. Le retour au travail ou aux études

Beaucoup de nouvelles mères ont un congé de maternité de 6 à 12 mois. D'autres retournent au travail ou aux études beaucoup plus vite, et vous y pensez peut-être. Ne prenez pas trop vite une décision à ce sujet. Il y a beaucoup de choses à considérer avant de retourner au travail ou à l'école.

Lorsque vous vous préparez à retourner au travail ou aux études, vous devez considérer les points suivants.

Il n'y a pas de « meilleur » moment pour retourner au travail ou aux études. La situation est différente pour chaque famille. Vous devrez trouver ensemble un équilibre entre le travail ou les études et votre nouveau rôle de parent.

Pour de plus amples renseignements sur le droit au travail des femmes enceintes et celles qui allaitent, visitez le site Web de la Commission ontarienne des droits de la personne à http://www.ohrc.on.ca/fr/la-grossesse-et-lallaitement

h. La mère seule ou monoparentale

Que vous ayez choisi ou non d'être une mère monoparentale, vous devez savoir que vous n'êtes pas seule.

Être un nouveau parent, trouver un équilibre entre le travail et la maison, s'occuper des questions d'argent et trouver du temps pour vous-même sont de grands défis pour toutes les mères. Toutes ces exigences peuvent être plus difficiles à satisfaire lorsque vous êtes seule.

Tous les conseils offerts aux nouvelles mères s'appliquent particulièrement si vous êtes dans cette situation. Les mères seules doivent prendre soin d'elles-mêmes, se trouver un bon réseau de soutien et essayer de ne pas se surmener.

Renseignez-vous sur les ressources et services communautaires qui peuvent vous aider. Parlez à votre infirmière en santé publique ou visitez votre centre de santé communautaire ou Centre de ressources communautaires.

E. LA SEXUALITÉ ET LA CONTRACEPTION

Vos relations sexuelles sont une autre partie de votre vie qui change au fur et à mesure que vous vous ajustez à votre rôle de parents. En apprenant à partager et à vous occuper l'un de l'autre d'une nouvelle façon, vous pouvez ajouter de la profondeur à votre relation et vous redécouvrir.

Un nouveau-né transforme une femme en mère, un homme en père et un couple en famille. Mais la femme, l'homme et le couple sont encore là. Votre relation de couple existe toujours, mais vous pouvez vous attendre à des changements.

Certains couples ont de la difficulté à établir une nouvelle relation dans laquelle les deux partenaires se sentent bien. L'important, c'est d'en parler. Soyez ouverts l'un envers l'autre. Parfois, le sens de l'humour peut aussi aider.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. La sexualité

La reprise des activités sexuelles après un accouchement est parfois source de stress et d'inquiétude pour l'un et l'autre des partenaires.

L'adaptation au nouveau rôle de parent, la fatigue et la perception de la nouvelle mère face à son corps après un accouchement peuvent jouer un rôle dans la reprise des relations sexuelles.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra d'en apprendre davantage au sujet des relations sexuelles après l'accouchement.

Cliquez sur le bouton correspondant à la réponse de votre choix puis validez en cliquant sur le bouton « vérifier ».

1

La plupart des nouvelles mères sont prêtes à avoir des rapports sexuels :

a) immédiatement après leur accouchement.
b) six semaines après leur accouchement.
c) lorsque leurs points de suture sont guéris et que les pertes vaginales sont claires.
d) lorsque le bébé dort toute la nuit.
Bonne réponse ! La plupart des nouvelles mères sont prêtes à avoir des rapports sexuels lorsque leurs points de suture sont guéris et que les pertes vaginales sont claires.Mauvaise réponse ! La plupart des nouvelles mères sont prêtes à avoir des rapports sexuels lorsque leurs points de suture sont guéris et que les pertes vaginales sont claires.

Vérifier votre réponse

2

Que pourrait faire un couple pour tenter de faciliter la reprise des rapports sexuels?

a) Attendre que les deux partenaires en aient vraiment envie.
b) Essayer de nouvelles positions pour faciliter les choses.
c) S'abstenir de tout rapport sexuel pendant six semaines.
d) Faire garder le bébé à l'extérieur de la maison pour avoir plus d'intimité.
Bonne réponse ! Essayer de nouvelles positions pourrait faciliter la reprise des relations sexuelles pour certains couples.Mauvaise réponse ! Essayer de nouvelles positions pourrait faciliter la reprise des relations sexuelles pour certains couples.

Vérifier votre réponse

3

Parmi les raisons suivantes, laquelle pourrait le plus affecter l'intérêt de la nouvelle mère pour les rapports sexuels?

a) La fatigue
b) L'allaitement
c) Les changements physiques
d) La présence du bébé
Bonne réponse ! Beaucoup de nouvelles mères sont tellement fatiguées qu'elles perdent tout intérêt pour les relations sexuelles. Plusieurs nouveaux pères ressentent la même chose.Mauvaise réponse ! Beaucoup de nouvelles mères sont tellement fatiguées qu'elles perdent tout intérêt pour les relations sexuelles. Plusieurs nouveaux pères ressentent la même chose.

Vérifier votre réponse

4

Si la mère traverse une période de déprime postnatale :

a) son intérêt pour les rapports sexuels n'est pas affecté.
b) son intérêt pour les rapports sexuels augmente.
c) son intérêt pour les rapports sexuels est réduit.
d) aucune de ces réponses.
Bonne réponse ! Les mères qui traversent une période de déprime postnatale ou qui font une dépression postnatale ont beaucoup moins d'intérêt pour les rapports sexuels.Mauvaise réponse ! Les mères qui traversent une période de déprime postnatale ou qui font une dépression postnatale ont beaucoup moins d'intérêt pour les rapports sexuels.

Vérifier votre réponse

5

Plusieurs nouvelles mères trouvent que le fait se s'occuper du bébé répond à quel besoin?

a) Le besoin d'être aimée.
b) Le besoin d'être écoutée.
c) Le besoin de contact physique.
d) Le besoin de parler.
Bonne réponse ! Plusieurs nouvelles mères trouvent que le fait de s'occuper du bébé répond à leur besoin de contact physique, c'est-à-dire d'être touchées et tenues. Elles s'aperçoivent qu'elles ne ressentent presque plus le besoin d'être touchées par leur partenaire. Cette situation peut peiner ou contrarier un homme qui est habitué à une relation intime et chaleureuse. Mauvaise réponse ! Plusieurs nouvelles mères trouvent que le fait de s'occuper du bébé répond à leur besoin de contact physique, c'est-à-dire d'être touchées et tenues. Elles s'aperçoivent qu'elles ne ressentent presque plus le besoin d'être touchées par leur partenaire. Cette situation peut peiner ou contrarier un homme qui est habitué à une relation intime et chaleureuse.

Vérifier votre réponse

6

Que pourrait faire un couple pour entretenir sa relation pendant cette période plus difficile après l'accouchement?

a) Sortir plus souvent chacun de son côté.
b) Passer du temps ensemble.
c) Faire garder le bébé plus souvent.
d) Attendre que les choses reviennent comme avant.
Bonne réponse ! Efforcez-vous d'entretenir la flamme romantique en passant du temps ensemble. Faire une promenade ou aller prendre un café ensemble peut vous aider à vous rappeler que vous êtes des amis et des amoureux tout autant que des parents. Mauvaise réponse ! Efforcez-vous d'entretenir la flamme romantique en passant du temps ensemble. Faire une promenade ou aller prendre un café ensemble peut vous aider à vous rappeler que vous êtes des amis et des amoureux tout autant que des parents.

Vérifier votre réponse

 

 http://www.masexualite.ca/

b. La contraception

Après l'accouchement, la contraception est probablement la dernière chose à laquelle vous pensez. Mais tôt ou tard, vous voudrez reprendre les relations sexuelles. Il est préférable de se préparer à l'avance.

 

Après un accouchement, les femmes peuvent produire des ovules et tomber enceinte même si elles n'ont pas eu leurs règles. C'est également le cas des mères qui allaitent leur bébé au sein.

 

Le condom est la méthode de contraception la plus sûre dans les premières semaines après l'accouchement. Après votre examen postnatal, vous voudrez peut-être utiliser une autre méthode. L'utilisation d'un condom est la seule méthode qui peut prévenir la transmission des infections.

Voici quelques points à considérer lorsque vous choisissez une méthode de contraception.

Que l'on soit seule ou en couple, il y a beaucoup de choses à considérer lorsqu'on choisit une méthode de contraception. Certaines formes de méthodes de contrôle des naissances pourraient nuire à la production de lait maternel. Il est donc important de discuter des moyens de contraception avec votre partenaire et professionnel de la santé.

Pour en apprendre davantage sur les méthodes de contraception et pour vous aider à choisir celle qui vous convient le mieux, nous vous invitons à consulter le site www.masexualite.ca.

Rappelez-vous que si vous essayez une méthode et que vous n'en êtes pas satisfaite, vous pouvez toujours en essayer une autre.

F. LA FAMILLE ET LES AMIS

L'arrivée d'un nouveau-né change la vie de beaucoup de monde. Vous apprendrez tous à vous regarder l'un l'autre d'une façon différente. Il faut du temps, de la patience et de l'amour au sein d'une nouvelle famille pour s'habituer à une nouvelle vie.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Les pères

Les nouveaux pères peuvent se sentir oubliés. Durant la grossesse, tout le monde s'informait de la future mère. Maintenant, tout le monde s'intéresse au bébé. Quelle est la place du père dans tout ça?

Les nouveaux pères sont aussi fatigués, ils ont de nouvelles inquiétudes et de nouvelles tâches. On leur demande parfois de faire des choses que leur propre père ne faisait pas, comme changer des couches, faire le lavage et se lever la nuit. En plus, ils doivent se rendre au travail pour gagner leur vie!

Vous n'êtes pas le seul! La plupart des pères ne savent plus trop où ils en sont pendant un certain temps. Ce n'est pas facile, mais c'est normal. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider.

b. Les frères et soeurs

L'arrivée d'un nouveau bébé est très excitante pour la plupart des enfants, mais elle peut aussi causer d'autres sentiments.

Si vous voulez des suggestions pour aider vos enfants à s'habituer au nouveau bébé, cliquez sur chacun des liens ci-dessous.

Préparez vos enfants à l'arrivée du bébé.

Prévoyez les changements d'avance.

Donnez aux enfants le temps de s'habituer au nouveau bébé.

 

c. Les grands-parents

Tout comme vous apprenez à être parents, vos propres parents, eux, apprennent à être grands-parents. Ils chercheront à découvrir quel type de grands-parents ils sont.

Certains nouveaux parents sont très heureux de recevoir de l'aide et des conseils des grands-parents. D'autres trouvent stressant de les avoir dans leur entourage. N'oubliez pas qu'il s'agit de votre bébé. Vous avez le droit de jouer votre rôle de parent comme vous le voulez. Ce n'est peut-être pas comme ça que vos parents vous ont élevés. Ils pourraient avoir de la difficulté à l'accepter.

Parlez de vos sentiments, afin de mieux vous entendre les uns avec les autres.

LE MOT DE LA FIN

Ce module vous a fait entrevoir ce que sera la vie avec un nouveau-né.

Bien sûr, vous serez des parents pendant plus de six semaines. Vous serez des parents pour la vie. Beaucoup de belles choses vous attendent : le premier sourire, la première dent, les premiers pas et le premier mot.

Vous voudrez aussi en savoir plus sur ce qui vous attend et sur la santé et la croissance de votre bébé à mesure qu'il grandira et se rapprochera de l'âge préscolaire. Renseignez-vous sur ce qui est offert dans votre communauté.

À titre de parent, vous allez grandir, changer et apprendre en même temps que vos enfants. Vous avez beaucoup de choses à leur enseigner et vos enfants ont beaucoup à vous apprendre. Soyez heureux ensemble, aimez-vous les uns les autres et grandissez ensemble en bonne santé.