Choisir l'allaitement maternel

Table des matières

INTRODUCTION

Vous êtes enceinte. C'est le moment idéal pour décider comment vous allez nourrir votre bébé. Pendant sa première année de vie, le lait sera l'aliment le plus important pour votre nourrisson. C'est pourquoi il faut bien se renseigner avant de choisir la façon de le nourrir.

Le lait maternel est l'aliment parfait pour votre bébé. Il contient tout ce qu'il faut pour assurer la croissance et le développement du nouveau-né, et bien plus encore. Il est tout simplement impossible de reproduire ou même d'imiter cet aliment exceptionnel.

Il se peut que les membres de votre famille et vos amis vous donnent beaucoup de conseils sur l'allaitement maternel. Ils voudront aussi vous parler de leur expérience d'allaitement, qu'elle soit bonne ou mauvaise. Ce n'est pas tout le monde qui croit que l'allaitement maternel est ce qu'il y a de mieux. Vous ne saurez peut-être plus quoi penser. Que faire? C'est maintenant que vous devez vous renseigner sur les faits. Vous pourrez alors décider ce qui est le mieux pour vous et pour votre bébé.

A. L'ALLAITEMENT MATERNEL : IL N'Y A RIEN DE COMPARABLE!

Un allaitement réussi et heureux repose sur la confiance que vous avez en votre capacité d'allaiter. Même si l'allaitement se veut
« naturel », c'est un apprentissage qui se fait pas à pas, à la fois pour maman et bébé, et peut être difficile. La courbe d'apprentissage critique a lieu lors des six premières semaines. L'allaitement devient plus facile avec le temps.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Les bienfaits de l'allaitement maternel

L'allaitement maternel offre plusieurs avantages pour la mère et son bébé. Les connaissez-vous? Voici quelques raisons pour lesquelles votre lait est ce qu'il y a de mieux pour votre bébé et pour vous.

En plus de tous ces bienfaits, l'allaitement maternel est économique. Les préparations pour nourrissons coûtent cher. Faites tourner la roue pour découvrir comment vous pourriez profiter des économies réalisées si vous choisissez de ne pas acheter de préparations pour nourrissons.

b. Les inquiétudes et les mythes entourant l'allaitement maternel

Les futurs parents se posent beaucoup de questions sur l'allaitement maternel. Est-ce que je serai capable d'allaiter mon bébé? Est-ce que j'aurai assez de lait? Mon partenaire se sentira-t-il inutile?

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

Voici une activité qui vous permettra de vérifier vos connaissances sur l'allaitement maternel. Vous y trouverez aussi les réponses à certaines de vos questions.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

La plupart des femmes sont capables d'allaiter.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse! La grande majorité des femmes ont la capacité d'allaiter et peuvent le faire. Une des choses les plus importantes est la volonté d'allaiter votre bébé. Si le bébé est placé au sein correctement, le reste viendra tout naturellement avec un peu de pratique. Il y a certaines circonstances qui empêchent l'allaitement : les mères qui prennent des drogues de la rue, qui sont alcooliques, qui reçoivent certains traitements contre le cancer ou qui sont infectées par le VIH. Mauvaise réponse! La grande majorité des femmes ont la capacité d'allaiter et peuvent le faire. Une des choses les plus importantes est la volonté d'allaiter votre bébé. Si le bébé est placé au sein correctement, le reste viendra tout naturellement avec un peu de pratique. Il y a certaines circonstances qui empêchent l'allaitement : les mères qui prennent des drogues de la rue, qui sont alcooliques, qui reçoivent certains traitements contre le cancer ou qui sont infectées par le VIH.

Vérifier votre réponse

2

Les femmes qui ont de petits seins produisent moins de lait que celles qui ont de gros seins.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! La taille des seins n'a aucune importance. Qu'ils soient petits ou gros, ils peuvent produire tout le lait dont le bébé a besoin. Ce qui est important, c'est de commencer à allaiter très tôt après la naissance. Plus vous allaiterez souvent, plus vous aurez de lait. L'offre est égale à la demande!Mauvaise réponse ! La taille des seins n'a aucune importance. Qu'ils soient petits ou gros, ils peuvent produire tout le lait dont le bébé a besoin. Ce qui est important, c'est de commencer à allaiter très tôt après la naissance. Plus vous allaiterez souvent, plus vous aurez de lait. L'offre est égale à la demande!

Vérifier votre réponse

3

Les femmes qui ont des mamelons plats ou rétractés ne peuvent pas allaiter.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les bébés ne tètent pas le mamelon, ils tètent le sein. L'alimentation provient du sein en entier, pas simplement du mamelon. Bien qu'il soit plus facile pour un bébé de prendre le sein quand le mamelon ressort, ce n'est pas indispensable. Une bonne mise en route de l'allaitement permettra généralement d'éviter tout problème. Il est important de recevoir de l'aide pour l'allaitement.Mauvaise réponse ! Les bébés ne tètent pas le mamelon, ils tètent le sein. L'alimentation provient du sein en entier, pas simplement du mamelon. Bien qu'il soit plus facile pour un bébé de prendre le sein quand le mamelon ressort, ce n'est pas indispensable. Une bonne mise en route de l'allaitement permettra généralement d'éviter tout problème. Il est important de recevoir de l'aide pour l'allaitement.

Vérifier votre réponse

4

L'allaitement fait « tomber » les seins.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! C'est l'un des plus grands mythes entourant l'allaitement. Ce sont les hormones de la grossesse, et non pas l'allaitement, qui affectent les seins et peuvent les faire tomber. La solution est de porter un soutien-gorge qui assure un support efficace. Vous verrez que vos seins reprendront leur forme normale après la fin de l'allaitement.Mauvaise réponse ! C'est l'un des plus grands mythes entourant l'allaitement. Ce sont les hormones de la grossesse, et non pas l'allaitement, qui affectent les seins et peuvent les faire tomber. La solution est de porter un soutien-gorge qui assure un support efficace. Vous verrez que vos seins reprendront leur forme normale après la fin de l'allaitement.

Vérifier votre réponse

5

L'allaitement maternel prend beaucoup de temps.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! En réalité, beaucoup de mères trouvent que l'allaitement leur donne plus de liberté que si elles utilisent des biberons! Les activités de toutes les nouvelles mères sont limitées par les tétées, les soins à donner au bébé et la fatigue. Les premières semaines de vie avec votre enfant sont remplies de changements et de joie. Et c'est vrai pour toutes les nouvelles mères!Mauvaise réponse ! En réalité, beaucoup de mères trouvent que l'allaitement leur donne plus de liberté que si elles utilisent des biberons! Les activités de toutes les nouvelles mères sont limitées par les tétées, les soins à donner au bébé et la fatigue. Les premières semaines de vie avec votre enfant sont remplies de changements et de joie. Et c'est vrai pour toutes les nouvelles mères!

Vérifier votre réponse

6

Une mère qui allaite doit faire très attention à ce qu'elle mange.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Une mère qui allaite doit essayer d'avoir une alimentation équilibrée, mais rien ne l'oblige à manger certains aliments ou à en éviter d'autres. Bien que dans certains cas le bébé puisse être dérangé par un aliment que sa mère a mangé, c'est inhabituel. La plupart du temps, les problèmes de coliques, de gaz et de pleurs trouvent une meilleure solution dans une modification de l'allaitement que dans un changement d'alimentation de la mère.Mauvaise réponse ! Une mère qui allaite doit essayer d'avoir une alimentation équilibrée, mais rien ne l'oblige à manger certains aliments ou à en éviter d'autres. Bien que dans certains cas le bébé puisse être dérangé par un aliment que sa mère a mangé, c'est inhabituel. La plupart du temps, les problèmes de coliques, de gaz et de pleurs trouvent une meilleure solution dans une modification de l'allaitement que dans un changement d'alimentation de la mère.

Vérifier votre réponse

7

Les femmes qui fument peuvent quand même allaiter leur bébé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Toutefois, nous vous recommandons fortement d'arrêter de fumer dès le début de votre grossesse. Une mère qui n'arrive pas à arrêter de fumer devrait quand même allaiter. Il a été prouvé que l'allaitement réduit les effets négatifs du tabac sur les poumons du bébé, par exemple, et peut protéger contre les maladies respiratoires. L'allaitement est bon pour la santé de la mère et du bébé. Il est préférable que la mère ne fume pas, mais si elle ne peut pas arrêter ou même réduire sa consommation de tabac, il vaut mieux fumer et allaiter que fumer et ne pas allaiter. La cigarette devrait être fumée à l'extérieur et après l'allaitement afin de limiter la quantité de nicotine présente dans le lait maternel. Les thérapies de remplacement de la nicotine sont sécuritaires pendant l'allaitement (par exemple : la gomme Nicorette, le timbre transdermique ou la patch).Mauvaise réponse ! Toutefois, nous vous recommandons fortement d'arrêter de fumer dès le début de votre grossesse. Une mère qui n'arrive pas à arrêter de fumer devrait quand même allaiter. Il a été prouvé que l'allaitement réduit les effets négatifs du tabac sur les poumons du bébé, par exemple, et peut protéger contre les maladies respiratoires. L'allaitement est bon pour la santé de la mère et du bébé. Il est préférable que la mère ne fume pas, mais si elle ne peut pas arrêter ou même réduire sa consommation de tabac, il vaut mieux fumer et allaiter que fumer et ne pas allaiter. La cigarette devrait être fumée à l'extérieur et après l'allaitement afin de limiter la quantité de nicotine présente dans le lait maternel. Les thérapies de remplacement de la nicotine sont sécuritaires pendant l'allaitement (par exemple : la gomme Nicorette, le timbre transdermique ou la patch).

Vérifier votre réponse

8

Une femme qui allaite peut devenir enceinte.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! L'allaitement permet d'obtenir une bonne protection dans les six premiers mois qui suivent la naissance. Mais cette protection n'est fiable que si l'enfant est âgé de moins de six mois, s'il est nourri exclusivement au sein (aucun autre liquide que le lait maternel), si les tétées sont relativement fréquentes (le bébé ne devrait pas passer plus de 4 heures d'intervalle entre les tétées durant la journée, et pas plus six heures la nuit), s'il n'y a pas de longues périodes pendant lesquelles le bébé ne tète pas et si la mère n'a pas encore recommencé ses règles. Pour éviter une grossesse non planifiée, vous devriez utiliser une méthode de contraception plus appropriée pendant que vous allaitez. Comme la pilule contraceptive peut réduire votre production de lait, il est recommandé d'attendre que votre bébé soit âgé d'au moins 6 semaines avant d'en faire l'usage. Faites un suivi régulier avec votre fournisseur de services de santé. Mauvaise réponse ! L'allaitement permet d'obtenir une bonne protection dans les six premiers mois qui suivent la naissance. Mais cette protection n'est fiable que si l'enfant est âgé de moins de six mois, s'il est nourri exclusivement au sein(aucun autre liquide que le lait maternel), si les tétées sont relativement fréquentes (le bébé ne devrait pas passer plus de 4 heures d'intervalle entre les tétées durant la journée, et pas plus six heures la nuit), s'il n'y a pas de longues périodes pendant lesquelles le bébé ne tète pas et si la mère n'a pas encore recommencé ses règles. Pour éviter une grossesse non planifiée, vous devriez utiliser une méthode de contraception plus appropriée pendant que vous allaitez. Comme la pilule contraceptive peut réduire votre production de lait, il est recommandé d'attendre que votre bébé soit âgé d'au moins 6 semaines avant d'en faire l'usage. Faites un suivi régulier avec votre fournisseur de services de santé.

Vérifier votre réponse

9

Si une femme allaite, son partenaire sera exclu des soins à donner au bébé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Au début, pendant que vous et votre bébé travaillez à établir votre production de lait, il y a beaucoup de choses que votre partenaire peut faire pour vous aider. Il peut par exemple le prendre dans ses bras, lui chanter une berceuse, le changer, le baigner, le consoler, le promener, et bien d'autres choses encore. Tout cela lui permettra aussi d'établir des liens étroits avec le bébé.Mauvaise réponse ! Au début, pendant que vous et votre bébé travaillez à établir votre production de lait, il y a beaucoup de choses que votre partenaire peut faire pour vous aider. Il peut par exemple le prendre dans ses bras, lui chanter une berceuse, le changer, le baigner, le consoler, le promener, et bien d'autres choses encore. Tout cela lui permettra aussi d'établir des liens étroits avec le bébé.

Vérifier votre réponse

10

Il est possible de continuer à allaiter même après le retour au travail ou aux études.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Plusieurs mères bénéficient d'un congé de maternité de quatre à douze mois, ou plus. Par contre, les étudiantes, les travailleuses temporaires et les travailleuses autonomes pourraient ne pas avoir droit à un congé payé. Si vous devez retourner au travail ou aux études dans le premier mois suivant la naissance de votre bébé, il est quand même possible d'allaiter, avec le soutien de votre partenaire, d'une gardienne, d'une parente ou d'une amie. Vous pouvez continuer à allaiter après la durée du congé de maternité, lors du retour au travail ou à l'école. Mauvaise réponse !Plusieurs mères bénéficient d'un congé de maternité de quatre à douze mois, ou plus. Par contre, les étudiantes, les travailleuses temporaires et les travailleuses autonomes pourraient ne pas avoir droit à un congé payé. Si vous devez retourner au travail ou aux études dans le premier mois suivant la naissance de votre bébé, il est quand même possible d'allaiter, avec le soutien de votre partenaire, d'une gardienne, d'une parente ou d'une amie. Vous pouvez continuer à allaiter après la durée du congé de maternité, lors du retour au travail ou à l'école.

Vérifier votre réponse

c. Les risques liés au choix de ne pas allaiter

Les bienfaits de l'allaitement maternel pour l'enfant et sa mère sont nombreux et de mieux en mieux connus. Mais avez-vous déjà pensé aux risques associés au choix des préparations lactées pour nourrissons pour la santé de la mère et de son enfant? La liste qui suit vous permettra de découvrir quels sont les risques les plus souvent mentionnés dans la littérature, de quoi faire réfléchir...

  1. Risque accru d’allergie et d’asthme
  2. Développement cognitif ralenti
  3. Risque accru de maladie respiratoire grave
  4. Risque accru d’infection causée par des préparations pour nourrissons contaminées
  5. Risque accru de cancer pendant l’enfance
  6. Risque accru d’obésité et de diabète
  7. Risque accru de maladie cardiovasculaire
  8. Risque accru d’infections gastro-intestinales et de l’oreille
  9. Risque accru de mort subite du nourrisson
  10. Risque accru de cancer du sein, de l’ovaire et de l’endomètre chez la mère
  11. Risque accru d’ostéoporose et de polyarthrite rhumatoïde chez la mère
  12. Risque accru de diabète chez la mère

Référence :

INFACT Canada. 14 risques associés à la préparation pour nourrissons. http://www.infactcanada.ca/14%20Risks%20abridged%20FR.pdf

INFACT Canada. 2006. Risks of Formula Feeding.  http://www.infactcanada.ca/RisksofFormulaFeeding.pdf (en anglais seulement)

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. L'extraction du lait maternel

Pendant les premières semaines, vous devrez peut-être extraire du lait si :

  • vos seins sont trop durs pour que votre bébé puisse bien saisir le mamelon;
  • vous voulez donner votre lait maternel à votre bébé lorsque vous êtes loin de lui;
  • vous devez augmenter votre production de lait.

Voici comment extraire du lait maternel à la main.

Certaines femmes préfèrent utiliser un tire-lait. La plupart des mères n'en ont pas besoin. Si vous avez besoin d'un tire-lait, il y a une variété de pompes disponibles (pour l'achat ou la location) chez les consultantes en lactation, les hôpitaux, les magasins de fournitures médicales, les pharmacies et certains magasins pour enfants. Les consultantes en lactation fourniront des instructions et du soutien pour leurs pompes. Une infirmière à Appel-santé pourra vous conseiller sur le choix d’un appareil et vous donner du support.  Appeler au 1-800-267-7120.

http://www.inspq.qc.ca/mieuxvivre/consultation.asp

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?do...

http://naitreetgrandir.com/fr/etape/0_12_mois/alimentation/fiche.aspx?do...

Quel que soit le type de tire-lait que vous choisissez, vous devez toujours suivre les directives d'utilisation qui l'accompagnent.

 

Voici quelques conseils si vous songez à vous procurer un tire-lait.

2. L'entreposage et la décongélation du lait maternel

Voici quelques conseils pour le choix des contenants qui serviront à entreposer le lait maternel.

Voici quelques conseils pour l'entreposage du lait maternel.

Le lait maternel peut être entreposé aux différents endroits suivants.

Voici quelques conseils pour décongeler le lait maternel de façon sécuritaire et efficace.

B. LA PRÉPARATION À L'ALLAITEMENT MATERNEL

Maintenant que vous avez décidé d'allaiter votre bébé, vous pouvez commencer à vous préparer. Tout cela se fait pendant la grossesse. Le succès de l'allaitement dépend en grande partie de la confiance en vos capacités d'allaiter. Une bonne préparation est essentielle pour développer cette confiance. Recevoir un soutien adéquat, même pendant la grossesse, vous aidera à avoir confiance en vous lors de l'allaitement.


 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Les changements du sein

Vos seins se préparent à allaiter un enfant bien avant la grossesse. En fait, les glandes lactifères commencent à se développer à l'adolescence.

Pendant la grossesse, le sein, l'aréole et le mamelon grossissent. Le mamelon et l'aréole deviennent également plus foncés. Les alvéoles et les canaux augmentent en nombre et en grosseur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b. Le sein et son fonctionnement

À la naissance du bébé, vous remarquerez un changement important de vos seins. Dès la sortie du placenta, des hormones stimulent les alvéoles qui commencent à produire du lait. Le lait voyage par les canaux lactifères et s'accumule dans des petits réservoirs, situés juste sous l'aréole, et le sein gonfle. Vous sentirez peut-être que vos seins sont pleins, ou même un peu tendus. Si vous allaitez souvent, ces sensations diminueront.

Lorsque le bébé est placé correctement au sein, le mouvement de sa bouche comprime les réservoirs situés juste sous l'aréole. Le lait s'écoule par plusieurs petites ouvertures situées au bout du mamelon. La position de la bouche du bébé sur le sein est donc très importante pour qu'il puisse obtenir suffisamment de lait.

L'image qui suit vous permettra de visualiser la production de lait.

c. Les positions pour allaiter

Il existe différentes positions pour allaiter. Pour chacune des positions, suivez les conseils suivants :

  • Votre dos et vos bras doivent être bien appuyés. Placez un oreiller derrière votre dos et sous vos bras.
  • La tête et le corps de votre bébé doivent être élevés à la hauteur du sein. Placez un oreiller sous votre bébé.
  • Le thorax du bébé doit faire face à votre thorax et y toucher. Placez votre bébé sur le côté sauf pour la position football.
  • Pour la position football, placez votre bébé sur le dos ou légèrement tourné vers le sein.
  • Le nez de votre bébé doit faire face au mamelon. Ramenez le bébé vers vous au lieu de vous pencher ou de pousser votre mamelon dans la bouche du bébé.

Souvenez-vous qu'il est important de varier les positions d'allaitement et d'offrir les deux seins à chaque tétée.

Position du berceau alternative

Cette position fonctionne bien si vous apprenez à allaiter :

  • le talon de votre main soutient les épaules du bébé;
  • la main qui tient le sein est du même côté que celui où boit le bébé.

Position football

Cette position fonctionne bien :

  • si vous apprenez à allaiter;
  • si vous avez un petit bébé;
  • si vous avez de gros seins;
  • si vous avez eu une césarienne;
  • si vous allaitez des jumeaux au même moment;
  • pliez les jambes du bébé derrière votre bras;
  • la bouche du bébé est bien sous le sein avant de commencer.

Position du berceau

Cette position fonctionne bien :

  • une fois que vous êtes à l'aise avec l'allaitement;
  • la tête du bébé repose sur votre avant-bras;
  • les narines du bébé sont en face de votre mamelon avant de commencer à téter.

Position latérale

Cette position fonctionne bien :

  • si vous trouvez qu'il est trop douloureux de s'asseoir;
  • si vous voulez vous reposer quand vous allaitez;
  • si vous avez eu une césarienne;
  • vous et le bébé vous étendez sur le côté, face à face;
  • votre main est sur les omoplates du bébé;
  • amenez le bébé vers votre abdomen;
  • attendez que le bébé étende sa tête avec la bouche ouverte, et s’agrippe sans assistance.

d. L'apprentissage de l'allaitement maternel

Une fois que vous êtes dans une position confortable, vous êtes prête à offrir le sein à votre bébé. La position du berceau alternative pourrait être la meilleure position pendant la période d'apprentissage.

Souvent, les bébés tètent mieux s'ils ont un contact peau à peau avec leur mère. Ils demeureront au chaud grâce au contact de votre peau. Au début, vous pouvez déshabiller le bébé en ne lui laissant que sa couche, de sorte à ce qu'il demeure éveillé durant l'allaitement. De nombreux bébés trouvent le sein et le saisissent correctement dès les premières tentatives. D'autres ont besoin d'aide. Vous trouverez dans les images qui suivent quelques conseils pour aider votre bébé à prendre le sein correctement.

La vidéo qui suit montre un bébé qui prend correctement le sein.

Extrait du vidéo "Allaitement maternel : La mise au sein" sur http://www.videoallaitement.org/

La vidéo qui suit montre comment vous pouvez presser sur votre sein pour encourager une succion efficace.

Extrait du vidéo "Allaitement maternel : La mise au sein" sur http://www.videoallaitement.org/

Il vaut mieux faire boire votre bébé avant qu'il ne soit trop contrarié et qu'il ne crie trop fort. Les pleurs sont un signe tardif de faim. Votre bébé démontrera des signes qu'il a faim bien avant de se mettre à pleurer.

Votre bébé peut :

  • bouger rapidement les yeux sous ses paupières lorsqu'il commence à se réveiller pour boire;
  • faire des mouvements de succion et de lèchement avec la bouche;
  • porter sa main à sa bouche;
  • s'étirer et s'agiter de plus en plus;
  • faire de petits bruits.


Un signe que le bébé à faim.

e. Le contact peau contre peau

Le contact peau contre peau est une méthode selon laquelle le bébé muni d'une couche seulement est mis ventre nu contre la poitrine nue de sa mère immédiatement après sa naissance et ce, pendant son premier mois de naissance. Une couverture peut recouvrir légèrement le bébé. Votre partenaire ou une personne de confiance peut également pratiquer le contact peau contre peau pour apprendre à connaître, réconforter et entourer de soins votre bébé.

Avantages du contact peau contre peau :

  • le contact peau contre peau renforce la relation mère-bébé;
  • il permet de réguler la température corporelle du bébé ainsi que son rythme cardiaque et respiratoire;
  • il favorise de meilleures tétées;
  • il permet de réguler le taux de sucre dans le sang du bébé;
  • il soulage la douleur du bébé pendant les interventions douloureuses;
  • il prolonge la durée de l'allaitement maternel, d'environ six semaines en moyenne.
  • Les avantages du contact peau contre peau pour ce qui est de favoriser l'établissement de liens affectifs, de calmer la douleur du bébé et de promouvoir de meilleures tétées se poursuivent bien après la période néonatale.
  • Le contact peau contre peau fait aussi du bien aux prématurés. Cette pratique s'appelle parfois la méthode kangourou.

f. Signaux d'alimentation des nourrissons

Les bébés devraient être nourris lorsqu'ils signalent ou indiquent qu'ils ont faim. Les pleurs sont un indicateur tardif signalant que le bébé a faim. L'allaitement maternel est bien plus simple pour la mère et l'enfant si la mère est capable de reconnaître les premiers signes de faim du bébé.

Extrait du vidéo "Allaitement maternel : La mise au sein" sur http://www.videoallaitement.org/

Les signes courants de la faim chez le nourrisson comportent :

Précoce :

  • Plus vif, bouge pendant son sommeil ou a un sommeil paradoxal
  • Laisse entendre des bruits de succion avec ses lèvres
  • Ouvre et ferme la bouche
  • Se met à sucer (lèvres, langue, mains, doigts, pieds, jouets ou vêtements)

Actif :

  • Cherche la poitrine, quelle que soit la personne qui le tient
  • Essaie de se positionner pour l'allaitement, que ce soit en se penchant en arrière ou en tirant sur vos vêtements
  • Remue et se tortille beaucoup
  • Vous tape sur le bras ou la poitrine de façon répétée
  • S'agite ou respire rapidement

Tardif :

  • Bouge la tête désespérément d'un côté à l'autre
  • Pleure
Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra d'acquérir certaines connaissances pour allaiter avec succès.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

Il est important d'allaiter le plus tôt possible après la naissance.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Idéalement, le bébé devrait être placé au sein dans l'heure qui suit sa naissance. Même si votre bébé n'arrive pas à téter à ce moment-là, vous profiterez tous les deux d'un contact peau à peau pendant cette période. Si le bébé ne parvient pas à s'alimenter efficacement, le contact de sa peau sur la vôtre aidera à stimuler la production de lait. Mauvaise réponse Idéalement, le bébé devrait être placé au sein dans l'heure qui suit sa naissance. Même si votre bébé n'arrive pas à téter à ce moment-là, vous profiterez tous les deux d'un contact peau à peau pendant cette période. Si le bébé ne parvient pas à s'alimenter efficacement, le contact de sa peau sur la vôtre aidera à stimuler la production de lait.

Vérifier votre réponse

2

Les premiers jours, il faut allaiter toutes les quatre heures.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Pendant le premier mois, le nouveau-né boira au moins huit fois par jour. Les bébés boivent fréquemment durant les premiers jours. Il est courant pour les bébés de boire beaucoup en peu de temps et de dormir longtemps entre deux tétées à d’autres moments. Il n’y a pas d’heures fixes pour nourrir votre bébé.Mauvaise réponse ! Pendant le premier mois, le nouveau-né boira au moins huit fois par jour. Les bébés boivent fréquemment durant les premiers jours. Il est courant pour les bébés de boire beaucoup en peu de temps et de dormir longtemps entre deux tétées à d’autres moments. Il n’y a pas d’heures fixes pour nourrir votre bébé.

Vérifier votre réponse

3

Il ne faut pas donner de suce ni de biberon au bébé allaité.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si vous décidez de vous en servir, il vaut mieux attendre que votre bébé ait appris à boire au sein. Cela se produit souvent à environ six semaines. Si vous donnez trop tôt une suce ou un biberon, votre bébé peut avoir des problèmes à prendre le sein et cela pourrait rendre l'allaitement douloureux.Mauvaise réponse ! Si vous décidez de vous en servir, il vaut mieux attendre que votre bébé ait appris à boire au sein. Cela se produit souvent à environ six semaines. Si vous donnez trop tôt une suce ou un biberon, votre bébé peut avoir des problèmes à prendre le sein et cela pourrait rendre l'allaitement douloureux.

Vérifier votre réponse

4

La plupart des mères ont besoin d'aide pour apprendre à allaiter.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! À l'hôpital, demandez à votre infirmière de vous aider à placer votre bébé au sein. Demandez de l'aide immédiatement si vous avez des problèmes à allaiter. Une fois de retour à la maison, des services de support communautaires sont disponibles afin de vous aider avec l'allaitement. Une infirmière de santé publique vous appellera dans les 48 heures qui suivent. Il existe des haltes d'allaitement dans la communauté où vous pouvez vous rendre avec votre bébé afin de recevoir l'aide d'une consultante certifiée en lactation.Mauvaise réponse ! À l'hôpital, demandez à votre infirmière de vous aider à placer votre bébé au sein. Demandez de l'aide immédiatement si vous avez des problèmes à allaiter. Une fois de retour à la maison, des services de support communautaires sont disponibles afin de vous aider avec l'allaitement. Une infirmière de santé publique vous appellera dans les 48 heures qui suivent. Il existe des haltes d'allaitement dans la communauté où vous pouvez vous rendre avec votre bébé afin de recevoir l'aide d'un consultant certifié en lactation.

Vérifier votre réponse

5

Il faut toujours donner de l'eau aux bébés allaités.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Au cours des six premiers mois de vie, un bébé en santé n'aura besoin d'aucune autre boisson ni d'aucun autre aliment supplémentaire. Si vous donnez des boissons ou des aliments supplémentaires avant six mois, votre production de lait diminuera et cela pourrait nuire à la santé de votre bébé. Santé Canada ainsi que le Bureau de santé de l’est de l’Ontario recommandent que les bébés soient nourris exclusivement au sein pendant les six premiers mois. L'allaitement devrait se poursuivre avec l'introduction des solides, pour au moins deux ans ou plus.Mauvaise réponse ! Au cours des six premiers mois de vie, un bébé en santé n'aura besoin d'aucune autre boisson ni d'aucun autre aliment supplémentaire. Si vous donnez des boissons ou des aliments supplémentaires avant six mois, votre production de lait diminuera et cela pourrait nuire à la santé de votre bébé. Santé Canada ainsi que le Bureau de santé de l’est de l’Ontario recommandent que les bébés soient nourris exclusivement au sein pendant les six premiers mois. L'allaitement devrait se poursuivre avec l'introduction des solides, pour au moins deux ans ou plus.

Vérifier votre réponse

g. Les signes que votre bébé tète bien

Souvent, les nouvelles mères se demandent si leur bébé boit assez de lait. Bien sûr, vous ne saurez pas quelle quantité de lait il boit exactement, mais il y a des signes qui indiquent s'il boit suffisamment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. La succion du bébé

Au début de la tétée, votre bébé tétera de façon peu profonde et rapidement. Lorsque votre lait commence à couler, il devrait téter de façon plus profonde et plus lente. Il devrait également y avoir une pause au cours de laquelle votre bébé ouvre grand la bouche. C'est à ce moment que sa bouche se remplit de lait. Plus la pause est longue, plus il obtient de lait. À chaque tétée, le bébé devrait téter de façon profonde et lente pendant au moins 10 à 20 minutes au total.

Vous pouvez :

  • sentir que votre bébé tire sur votre sein sans douleur. Il est normal de ressentir une certaine douleur les premières fois, mais cela devrait se dissiper avec le temps. Si cela continue, c'est peut-être que le bébé est mal positionné. Assurez-vous de recevoir de l'aide professionnelle afin d'apprendre à allaiter votre bébé correctement.
  • entendre votre bébé avaler.

La vidéo qui suit montre un bébé dont la succion est efficace.

Extrait du vidéo "Allaitement maternel : La mise au sein" sur http://www.videoallaitement.org/

 

 

 

 

 

 

 

2. Le nombre de couches mouillées et souillées

En comptant le nombre de couches mouillées et souillées, vous pouvez savoir si votre bébé boit assez de lait.

 

  • À 1 jour : au moins une couche mouillée et au moins 1 à 2 selles collantes de couleur vert / noir sombre;
  • À 2 jours : au moins 2 couches mouillées et au moins 1 à 2 selles collantes de couleur vert / noir sombre. ** Il est plus facile de remarquer l'urine dans les couches en tissu. Un mouchoir peut être placé à l'intérieur des couches jetables, si vous êtes incertaine;
  • À 3 jours : au moins 3 couches mouillées et pesantes et au moins 3 selles brunes / vertes / jaunes. Les taches de couleur
    « rouge brique » occasionnelles sont normales jusqu'au 3e jour;
  • À 4 jours : au moins 4 couches mouillées et pesantes, et au moins 3 selles brunes / vertes / jaunes;
  • À 5 jours et plus : avec l'augmentation de l'approvisionnement en lait, le bébé a au moins 6 couches très mouillées et au moins trois grosses selles jaunes par jour.

Une couche mouillée équivaut à 2 cuillères à soupe ou 30 ml, et une couche mouillée lourde équivaut à 4-5 cuillères à soupe ou 60-75 ml.

 

 

 

 

 

 

 

3. Le gain de poids du bébé

Le gain de poids de votre bébé est un bon indice pour savoir s'il boit suffisamment. Voici quelques indices :

  • La plupart des bébés allaités perdent environ 5 à 7 % de leur poids à la naissance au cours des trois ou quatre premiers jours de vie.
  • Votre bébé devrait gagner au moins 5 à 8 onces (140 à 224 grammes) par semaine au cours des trois premiers mois, et au moins 1 lb (16 oz ou 448 grammes) par mois entre le troisième et le sixième mois.
  • Votre bébé devrait avoir repris son poids à la naissance entre la deuxième et la troisième semaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4. Quelques autres signes

Certains autres signes peuvent indiquer si votre bébé boit assez de lait. Il suffit de bien observer les indices suivants :

  • Votre bébé crie fort et bouge activement.
  • Votre bébé a la bouche mouillée et rose.
  • Votre bébé a des yeux brillants et éveillés.
  • Votre bébé lâche le sein et a l'air détendu et endormi.
  • Vos seins semblent plus mous et moins remplis après l'allaitement.

Demandez de l'aide immédiatement si votre bébé ne montre pas les signes qu'il tète bien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

h. Les soins à donner à vos seins

Pendant la grossesse, il n'y a pas de soins particuliers à donner à vos seins. Une bonne hygiène quotidienne suffit. Les glandes de Montgomery, situées sous l'aréole, se chargeront de préparer vos mamelons pour l'allaitement. Portez un soutien-gorge bien ajusté, de préférence sans armatures de métal, pour bien soutenir vos seins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Les soins généraux à apporter à vos seins

Pendant l'allaitement, quelques soins de base sont importants.

  • Lavez vos seins chaque jour. Essayez de ne pas mettre de savon sur vos mamelons, en particulier s'ils sont douloureux. Le savon peut assécher les mamelons et causer des gerçures.
  • Portez un soutien-gorge qui est bien ajusté, mais pas trop serré. Ne portez pas de soutien-gorge avec des armatures en métal.
  • Après l'allaitement, tirez un peu de lait et étendez-le sur les mamelons et l'aréole afin d'aider à protéger la peau. Laissez le lait sécher avant de remettre votre soutien-gorge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Les seins qui sont durs

Les premiers jours qui suivent la naissance du bébé, il arrive que les seins deviennent durs ou engorgés. Cet engorgement est causé par une accumulation de lait dans les seins. Cela survient lors de la montée laiteuse, habituellement trois à quatre jours après la naissance de votre bébé. Si vos seins deviennent durs, votre bébé aura de la difficulté à téter. Le durcissement devrait cesser après 1-2 jours. Voici quelques conseils pour ramollir vos seins.

Pendant les premières semaines, vous devrez peut-être extraire du lait si vos seins sont trop durs pour que votre bébé puisse bien saisir le mamelon.

Vous trouverez plus d'information au sujet de l'extraction du lait maternel au module 8 intitulé « Famille en santé ».

 

Demandez de l'aide immédiatement si :

  • vous ne pouvez ramollir vos seins ou si vous avez de la difficulté à allaiter;
  • vous avez des rougeurs ou des douleurs aux seins;
  • vous faites de la fièvre;
  • ​vous vous sentez malade.
 

 

3. Les mamelons douloureux

Les mamelons peuvent devenir sensibles durant la première semaine suivant l'accouchement. Cette situation devrait s'améliorer chaque jour. La tétée ne devrait pas être douloureuse. Voici quelques points à vérifier si vous ressentez de la douleur au niveau du mamelon.

 

Demandez de l'aide immédiatement si vos mamelons sont douloureux même après avoir vérifié que votre bébé est bien placé et qu'il prend bien le sein.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

i. Les objectifs pour l'allaitement maternel

Un bébé devrait être mis au sein dans l'heure qui suit sa naissance. Le lait maternel est tout ce dont un bébé a besoin pendant les six premiers mois. À partir de six mois, il faut commencer à introduire des aliments solides dans son alimentation tout en continuant à le nourrir au sein jusqu'à l'âge de deux ans ou plus.

C'est maintenant le temps de fixer vos propres objectifs pour l'allaitement maternel. Vous êtes naturellement capable d'allaiter, mais vous devez apprendre à le faire correctement.

En établissant des objectifs, vous apprenez ce que vous devez faire. Vous découvrez aussi comment vous allez vous y prendre. Si vous vous fixez des objectifs, vous pourrez ensuite décider comment les atteindre.

j. La création d'un réseau de soutien

L'allaitement est la façon naturelle de nourrir votre bébé. Cela ne veut pas dire que vous saurez immédiatement ce qu'il faut faire. La plupart des mères qui allaitent ont besoin d'information et de soutien pour allaiter, surtout pendant les deux premiers mois.

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Comment un réseau de soutien peut-il m'aider?

Il est bon de planifier à l'avance votre réseau de soutien. Pensez aux amies, aux membres de votre famille, aux professionnels et à toute autre personne qui pourra vous aider. Il est aussi souhaitable de déterminer de quelle façon ces personnes peuvent vous soutenir dans l'allaitement.

Avec un réseau de soutien, vous aurez :

  • quelqu'un avec qui parler de l'allaitement et qui pourra vous aider en personne ou par téléphone;
  • quelqu'un à qui vous pourrez parfois vous confier, la nuit comme le jour, et plus souvent la nuit que le jour;
  • quelqu'un qui téléphonera ou passera vous voir pour savoir comment ça se passe;
  • quelqu'un qui s'occupera du bébé pendant que vous prenez un bain, allez chez la coiffeuse, ou simplement pendant que vous vous reposez;
  • quelqu'un qui vous préparera des repas, qui fera le ménage ou bien l'épicerie;
  • quelqu'un qui pourra s'occuper des autres enfants si vous en avez. Vos autres enfants peuvent aussi aider, selon leur âge;
  • quelqu'un qui pourra vous inviter, avec votre bébé et le reste de la famille, pour un repas ou une sortie;
  • quelqu'un qui pourra garder votre bébé pendant que vous sortez en amoureux avec votre partenaire.

N'oubliez pas que les amis et les membres de votre famille vous donneront souvent des conseils, que vous leur en demandiez ou non. Certains conseils seront utiles, d'autres le seront moins. N'ayez pas peur d'ignorer les conseils qui ne correspondent pas à vos valeurs. Dites simplement merci et faites ce que vous croyez être le mieux pour vous et votre bébé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Qui peut faire partie de mon réseau de soutien?

C'est maintenant qu'il faut bâtir ce réseau. Ainsi, vous serez prête quand le bébé arrivera à la maison. Voici quelques suggestions pour mieux vous préparer.

  • Trouvez une ou deux mères qui ont déjà allaité et qui ont aimé leur expérience d'allaitement. Le mieux est de choisir des mères qui habitent près de chez vous. Demandez-leur si elles sont prêtes à vous soutenir moralement et si elles pourront vous aider en cas de besoin.
  • Le programme BSEO Aide pour l'allaitement peut vous jumeler deux mois avant la date prévue de votre accouchement avec un bénévole formé, qui est une maman ayant allaité au moins un enfant pour une période de 6 mois ou plus. Elles fournissent un soutien téléphonique jusqu'à ce que votre bébé ait 6 mois. Le soutien est offert en plusieurs langues.
  • Discutez avec votre partenaire du partage des tâches domestiques, si ce n'est déjà fait, et expliquez-lui pourquoi vous aurez besoin de son aide quand le bébé sera là.
  • Vérifiez s'il existe un groupe de soutien à l'allaitement dans votre communauté. Si possible, assistez à une ou deux rencontres dès maintenant, avant la naissance du bébé. De cette façon, vous aurez déjà établi un contact avec des mères qui ont vécu l'expérience de l'allaitement. BSEO Aide pour l'allaitement a des réunions auxquelles vous pouvez assister avant et après la naissance de votre bébé pour en apprendre davantage sur l'allaitement
  • Essayez de trouver d'autres jeunes mères avec qui parler de vos expériences, pour vous entraider ou pour donner un petit
    « congé » à l'une d'elles pendant que l'autre s'occupe des enfants.
  • Vérifiez si des groupes communautaires ou BSEO Aide pour l'allaitement organisent des haltes familiales, des groupes mère-enfant, ou des programmes d'exercices auxquels vous pourriez participer.
  • Parlez de votre désir d'allaiter à une infirmière ou une nutritionniste en santé publique de votre localité. Plusieurs bureaux de la santé publique offrent un soutien à l'allaitement dans la communauté. Il y a des haltes d'allaitement dans votre communauté pour vous aider.
  • BSEO Aide pour l'allaitement est aussi disponibles jusqu'à ce que votre bébé atteigne l'âge d'un an.

BSEO Aide pour l'allaitement

Visitez le site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario pour plus d’information 

 

 

 

 

 

 

C. LES MÉDICAMENTS ET LE LAIT MATERNEL

Une bonne préparation est essentielle afin que vous puissiez faire les choix les plus sûrs pour vous et pour votre bébé. L'alcool peut nuire à la santé de votre bébé. La plupart des médicaments sont sécuritaires pendant l'allaitement. Il est important de comprendre comment l'alcool et les médicaments sont transférés du lait maternel à votre enfant afin de prendre les meilleures décisions. En cas de doute, vérifiez toujours auprès de votre fournisseur de services de santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. L'alcool

L'alcool passe facilement dans le lait maternel, à un niveau proche de celui contenu dans le sang de la mère. Il n'y a pas d'exposition « sécuritaire » à l'alcool pour un bébé ! Le choix le plus sûr est de ne pas consommer d'alcool lorsque vous allaitez. Si vous consommez un verre d'alcool à l'occasion, il est recommandé de le prendre après avoir allaité et d'attendre une heure à une heure et demie avant d'allaiter. Directive générale : il faut environ 2-3 heures pour qu'une consommation standard d'alcool soit effacée du lait maternel. Une forte consommation d'alcool est à éviter. Les effets de l'alcool sur le bébé sont encore mal connus.

b. Les médicaments

La plupart des médicaments sont sécuritaires pendant l'allaitement, et la plupart se mêlent au lait maternel en petites quantités. Très peu de médicaments ont causé des effets secondaires. Les risques de ne pas allaiter le bébé sont souvent plus élevés que les risques liés à la prise de médicaments pendant l'allaitement. Toutefois, il est important de s'assurer que le fournisseur de services de santé est conscient que la mère allaite avant de prescrire un médicament.

Pour plus d'information :

Organisation des spécialistes de l'information tératologique 1-866-626-6847 www.otispregnancy.org (Site en anglais seulement. Certaines ressources disponibles en français.)

Site Web du Docteur Jack Newman : www.nbci.ca (Site en anglais seulement.)

D. LE PLAN D'ALLAITEMENT À L'HÔPITAL

Tous les hôpitaux ne donnent pas le même soutien aux mères qui veulent allaiter. Informez-vous pour savoir s'il y a un programme de soutien à l'allaitement à l'hôpital où vous allez accoucher. Renseignez-vous pendant que vous êtes enceinte. Vous saurez alors à quoi vous attendre. Tous les hôpitaux de la région d'Ottawa ont des consultantes en lactation que vous pouvez consulter pendant votre séjour à l'hôpital, suite à la naissance de votre bébé.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Les questions à poser avant l'accouchement

Une bonne façon de se préparer à l'allaitement est de poser des questions. Si possible, posez les questions au personnel de l'hôpital un peu avant la date prévue de votre accouchement.

Voici une liste de questions que vous pouvez poser au personnel de l'hôpital où vous allez accoucher. Vous pouvez imprimer cette liste et l'apportez avec vous au moment de votre accouchement et en discuter avec une infirmière pendant le travail.

 

 

 

 

b. Les objectifs d'allaitement à l'hôpital

Un bon départ est la clé d'un allaitement réussi et heureux.

Voici quelques suggestions d'objectifs d'allaitement maternel pour le temps que vous passerez à l'hôpital. En vous fixant des objectifs, vous partirez du bon pied!

c. Le plan d'allaitement maternel

Voici un exemple de plan d'allaitement maternel qui pourrait vous servir lors de votre séjour à l'hôpital. Gardez ce plan avec vous et, si possible, partagez-le avec votre partenaire, votre médecin, votre infirmière ou toute autre personne qui vous accompagnera dans vos débuts de mère qui allaite.

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

Félicitations! En complétant ce module, vous avez appris comment bien vous préparer pour allaiter votre bébé. L'activité qui suit vous permettra de vérifier si vous êtes prête à entreprendre cette belle aventure qu'est l'allaitement maternel.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

Le nouveau-né devrait être mis au sein

a) une demi-heure suivant sa naissance.
b) deux heures après sa naissance.
c) trois heures après sa naissance.
d) quand il commence à avoir faim.
Bonne réponse ! Le nouveau-né devrait être mis au sein une demi-heure après sa naissance.Mauvaise réponse ! Le nouveau-né devrait être mis au sein une demi-heure après sa naissance.

Vérifier votre réponse

2

Parmi les personnes suivantes, qui serait la plus susceptible de faire partie de votre réseau de soutien à l'allaitement maternel?

a) Votre mère qui n'a jamais allaité.
b) Votre voisine qui a deux enfants qu'elle a allaités.
c) Votre médecin.
d) Votre sœur qui n'a pas encore d'enfant et qui est toujours prête à vous donner des conseils.
Bonne réponse ! Votre voisine, qui a deux enfants qu'elle a allaités, est la personne la plus susceptible de faire partie de votre réseau de soutien.Mauvaise réponse ! Votre voisine, qui a deux enfants qu'elle a allaités, est la personne la plus susceptible de faire partie de votre réseau de soutien.

Vérifier votre réponse

3

Combien de temps est-il recommandé d'allaiter votre bébé exclusivement?

a) 2 mois.
b) 4 mois.
c) 6 mois.
d) 12 mois.
Bonne réponse ! Le lait maternel est tout ce dont votre bébé a besoin pendant les six premiers mois de sa vie. Mauvaise réponse ! Le lait maternel est tout ce dont votre bébé a besoin pendant les six premiers mois de sa vie.

Vérifier votre réponse

4

Quelle serait la meilleure chose que votre partenaire pourrait faire pour vous aider à allaiter?

a) Donner un biberon de lait maternel la nuit pour vous permettre de vous reposer.
b) Préparer des biberons d'avance au cas où vous n'auriez pas suffisamment de lait.
c) Porter le bébé dans un porte-bébé pendant que vous prenez un bain relaxant.
d) Dormir dans une autre chambre durant le premier mois suivant la naissance de votre bébé.
Bonne réponse ! La meilleure chose que votre partenaire pourrait faire serait de s'occuper du bébé pendant que vous relaxez.Mauvaise réponse ! La meilleure chose que votre partenaire pourrait faire serait de s'occuper du bébé pendant que vous relaxez.

Vérifier votre réponse

5

Lorsque vous allaitez les premiers jours suivant la naissance, il est préférable de :

a) toujours allaiter dans la même position pour que le bébé apprenne à bien saisir le sein.
b) toujours offrir le sein gauche en premier pour ne pas mêler le bébé.
c) varier les positions et offrir les deux seins à chaque tétée.
d) donner une suce au bébé quand vous avez terminé d'allaiter.
Bonne réponse ! Lorsque vous allaitez pendant les premiers jours, il est préférable de varier les positions et d'offrir les deux seins à chaque tétée pour favoriser une bonne production de lait.Mauvaise réponse ! Lorsque vous allaitez pendant les premiers jours, il est préférable de varier les positions et d'offrir les deux seins à chaque tétée pour favoriser une bonne production de lait.

Vérifier votre réponse

6

Pendant votre séjour à l'hôpital, il est préférable de :

a) garder votre bébé avec vous 24 heures sur 24 pour bien commencer l'allaitement.
b) laisser le bébé à la pouponnière le plus souvent possible afin de vous reposer.
c) en profiter pour recevoir le plus de visiteurs possible.
d) prendre le bébé avec vous seulement lorsqu'il a faim et qu'il pleure très fort.
Bonne réponse ! Pendant votre séjour à l'hôpital, il est préférable de garder votre bébé avec vous le plus souvent possible. Souvent, les bébés tètent mieux s'ils ont un contact peau à peau avec leur mère.Mauvaise réponse ! Pendant votre séjour à l'hôpital, il est préférable de garder votre bébé avec vous le plus souvent possible. Souvent, les bébés tètent mieux s'ils ont un contact peau à peau avec leur mère.

Vérifier votre réponse

7

Quel est le meilleur moment pour vous préparer à l'allaitement?

a) Avant même de devenir enceinte.
b) Pendant la grossesse.
c) À l'hôpital après l'accouchement.
d) Il n'est pas nécessaire de se préparer, c'est un geste naturel et vous saurez d'instinct comment faire.
Bonne réponse ! La grossesse est le moment idéal pour vous préparer à l'allaitement.Mauvaise réponse ! La grossesse est le moment idéal pour vous préparer à l'allaitement.

Vérifier votre réponse

8

Parmi les énoncés suivants, lequel n'est pas un bon objectif prénatal pour l'allaitement?

a) Je dirai au personnel de l'hôpital que j'ai l'intention d'allaiter mon bébé.
b) Je demanderai à mon partenaire de m'aider pour que l'allaitement soit un succès dans notre famille.
c) J'attendrai de voir comment ça se passe à l'hôpital avant de décider si je veux poursuivre l'allaitement.
d) J'en apprendrai autant que possible sur l'allaitement pour avoir confiance en moi.
Bonne réponse ! Mauvaise réponse !

Vérifier votre réponse

 

LE MOT DE LA FIN

Lorsque vous décidez d'allaiter, vous faites le meilleur choix parce que le lait maternel est l'aliment parfait pour votre enfant. En complétant ce module, vous avez appris comment bien vous préparer à allaiter afin que cette expérience soit un succès pour vous et votre famille.

Grâce à l'allaitement, le lien spécial qui vous unira à votre bébé deviendra plus fort chaque jour. Plus vous prendrez de l'expérience, plus vous aurez confiance en vous et plus l'allaitement sera agréable. Votre bébé vous en sera reconnaissant pour la vie!

Banque de lait maternel: http://www.milkbankontario.ca/-en anglais seulement

Pour plus d'information et de soutien en matière d'allaitement, visitez le Site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario.