Un départ en santé

Table des matières

INTRODUCTION

Vous êtes enceinte? Félicitations!

Vous commencez une période de joie et de promesses, mais aussi de questionnements et parfois d'inquiétudes. C'est le début d'une nouvelle vie pour vous, votre partenaire, votre bébé et votre famille.

Il y a beaucoup de choses à discuter et bien des questions qui se posent pendant la grossesse. N'hésitez surtout pas à vous informer et à poser toutes les questions nécessaires pour bien vous préparer à la venue de ce nouveau membre dans votre famille.

A. UN DÉPART EN SANTÉ

Une grossesse en santé dépend en partie des soins prénatals.

De bons soins prénatals comprennent des visites régulières chez votre fournisseur de services de santé. Votre fournisseur de services de santé peut probablement vous offrir ces soins, sinon il vous indiquera où les obtenir. Si vous n'avez pas de fournisseur de services de santé, informez-vous pour savoir quels services sont disponibles dans votre région.

Bureau de santé de l'est de l'Ontario 1-800-267-7120

Accès Soins
http://www.health.gov.on.ca/fr/ms/healthcareconnect/public/

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. La première visite prénatale

Vous avez sans doute eu une première visite prénatale. Sinon, prenez un rendez-vous dès maintenant. La première visite médicale est habituellement plus longue et plus approfondie que celles qui suivront.

Cette visite peut comprendre :

  • un test de grossesse;
  • un examen du bassin et des organes de reproduction;
  • un examen physique complet.

Le fournisseur de services de santé écoutera aussi votre cœur et il vérifiera votre tension artérielle. On notera votre taille et votre poids.

Vous aurez aussi une bonne conversation avec le fournisseur de services de santé. Il vous posera sans doute des questions sur votre santé et sur celle de votre famille. C'est ce qu'on appelle les antécédents médicaux.

Lors de la première visite prénatale, le fournisseur de services de santé demande habituellement une série de tests de laboratoire. Si vous voulez en connaître un peu plus sur ces tests et comprendre leur utilité, consultez le tableau qui suit.

b. Les autres visites prénatales

Les visites suivantes seront probablement plus courtes. On vérifiera votre poids et votre tension artérielle et on vous fera passer un test d'urine. Le fournisseur de services de santé mesurera la hauteur de votre utérus pour s'assurer que votre bébé grandit bien et il écoutera les battements de son cœur. Tous ces examens permettent de déterminer si vous êtes en santé et de surveiller la croissance de votre bébé.

Chaque visite est une bonne occasion de poser des questions. Il est bon de préparer à l'avance une liste de questions.

Il se peut que votre médecin demande d'autres examens prénatals, comme une échographie, une amniocentèse ou un test de réactivité fœtale, en plus des tests que les femmes subissent lors de leur première visite prénatale. Si votre médecin demande un de ces tests, assurez-vous d'en connaître la raison.

Posez les questions suivantes à votre médecin :

Vous devriez passer un test pour le diabète gestationnel entre 24 à 28 semaines de grossesse. Le diabète gestationnel est un type de diabète qui se produit seulement pendant la grossesse, et disparaît généralement après la naissance du bébé. La plupart des femmes atteintes de diabète gestationnel sont capables de contrôler leur glycémie par l'alimentation et l'exercice, et seulement quelques-unes d'entre elles pourront avoir besoin d'insuline. Si vous êtes diagnostiquée avec le diabète gestationnel, vous serez suivie de près par votre fournisseur de services de santé.

Les femmes qui ont eu le diabète gestationnel ont un risque accru de développer un diabète de type 2. Un test de glycémie doit être effectué entre six semaines et six mois après la naissance du bébé.

http://www.diabetes.ca/documents/about-diabetes/Gestational_Diabetes_Fact_Sheet_FR-11.pdf

http://www.diabetes.ca/diabetes-and-you/living-with-gestational-diabetes (en anglais seulement)

c. Les petites et les grandes inquiétudes

Pendant la grossesse, votre corps change beaucoup. La plupart de ces changements sont normaux et sains. Vous pouvez parler de ces changements avec votre fournisseur de services de santé ou avec l'infirmière pendant vos visites.

Mais, quand tout ce qui vous arrive est nouveau, il peut être difficile de savoir ce qui est normal et ce qui ne l'est pas.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

Voici une activité qui vous aidera à reconnaître les symptômes qui devraient vous amener à consulter un fournisseur de services de santé

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

Les saignements vaginaux sont normaux pendant la grossesse.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Certaines femmes ont quand même accouché d'un bébé en santé après avoir eu de légers saignements au cours des premiers mois de grossesse. Il faut cependant prendre au sérieux tout saignement, car il pourrait annoncer une fausse-couche. Consultez votre fournisseur de services de santé si cela se produit.Mauvaise réponse ! Certaines femmes ont quand même accouché d'un bébé en santé après avoir eu de légers saignements au cours des premiers mois de grossesse. Il faut cependant prendre au sérieux tout saignement, car il pourrait annoncer une fausse-couche. Consultez votre fournisseur de services de santé si cela se produit.

Vérifier votre réponse

2

Si du liquide autre que du sang s'écoule du vagin, il faut voir un médecin rapidement.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Un écoulement vaginal inhabituel, surtout s'il est accompagné de fièvre, pourrait être le signe d'une infection du vagin ou du col. Il pourrait aussi s'agir de la perte des eaux (si la grossesse est plus avancée). Consultez un fournisseur de services de santé.Mauvaise réponse ! Un écoulement vaginal inhabituel, surtout s'il est accompagné de fièvre, pourrait être le signe d'une infection du vagin ou du col. Il pourrait aussi s'agir de la perte des eaux (si la grossesse est plus avancée). Consultez un fournisseur de services de santé.

Vérifier votre réponse

3

Une enflure soudaine des mains, des pieds ou du visage pendant la grossesse est très inquiétante.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si vous avez une enflure soudaine des mains, des pieds ou du visage, différente ou plus grave que celle que vous pourriez déjà avoir eue, il faut voir un fournisseur de services de santé immédiatement.Mauvaise réponse ! Si vous avez une enflure soudaine des mains, des pieds ou du visage, différente ou plus grave que celle que vous pourriez déjà avoir eue, il faut voir un fournisseur de services de santé immédiatement.

Vérifier votre réponse

4

Un gros mal de tête peut être le symptôme d'un problème plus grave.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Cela pourrait être dû à une tension artérielle trop élevée. Consultez votre fournisseur de services de santé rapidement.Mauvaise réponse ! Cela pourrait être dû à une tension artérielle trop élevée. Consultez votre fournisseur de services de santé rapidement.

Vérifier votre réponse

5

Les étourdissements pendant la grossesse sont assez fréquents.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les étourdissements sont souvent dus aux changements hormonaux, à une modification de la circulation ou à une baisse du taux de sucre dans le sang. Si cela vous arrive, essayez de manger quelque chose de sucré. Les étourdissements peuvent être atténués si vous mangez régulièrement des collations et des repas légers qui sont nourrissants. Toutefois, si les étourdissements persistent, appelez votre fournisseur de services de santé.Mauvaise réponse ! Les étourdissements sont souvent dus aux changements hormonaux, à une modification de la circulation ou à une baisse du taux de sucre dans le sang. Si cela vous arrive, essayez de manger quelque chose de sucré. Les étourdissements peuvent être atténués si vous mangez régulièrement des collations et des repas légers qui sont nourrissants. Toutefois, si les étourdissements persistent, appelez votre fournisseur de services de santé.

Vérifier votre réponse

6

Une femme enceinte qui ressent une douleur ou une sensation de brûlure en urinant devrait en parler à son médecin.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si vous avez de la douleur ou une sensation de brûlure en urinant, il s'agit peut-être d'une infection de la vessie. Consultez un fournisseur de services de santé, car il pourrait vous prescrire des antibiotiques.Mauvaise réponse ! Si vous avez de la douleur ou une sensation de brûlure en urinant, il s'agit peut-être d'une infection de la vessie. Consultez votre fournisseur de services de santé, car il pourrait vous prescrire des antibiotiques.

Vérifier votre réponse

7

Vers la fin de la grossesse, il est normal de moins ressentir les mouvements du bébé.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Vers la fin de la grossesse, le bébé a moins de place pour bouger, mais la mère doit ressentir ses coups régulièrement. Si vous avez l'impression que votre bébé bouge moins ou ne bouge plus, rendez-vous à l'hôpital sans tarder.Mauvaise réponse ! Vers la fin de la grossesse, le bébé a moins de place pour bouger, mais la mère doit ressentir ses coups régulièrement. Si vous avez l'impression que votre bébé bouge moins ou ne bouge plus, rendez-vous à l'hôpital sans tarder.

Vérifier votre réponse

8

Les troubles de la vue (une vue embrouillée ou des taches devant les yeux) sont des symptômes alarmants pendant la grossesse.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les troubles de la vue sont l'un des symptômes de l'hypertension gravidique (toxémie). Les autres symptômes sont de la douleur à la partie supérieure droite de l'abdomen, des maux de tête et une enflure inhabituelle surtout au visage. Si l'un de ces symptômes se manifeste, avertissez immédiatement votre fournisseur de services de santé.Mauvaise réponse ! Les troubles de la vue sont l'un des symptômes de l'hypertension gravidique (toxémie). Les autres symptômes sont de la douleur à la partie supérieure droite de l'abdomen, des maux de tête et une enflure inhabituelle surtout au visage. Si l'un de ces symptômes se manifeste, avertissez immédiatement votre fournisseur de services de santé.

Vérifier votre réponse

B. DES CHOIX SANTÉ

Lorsque vous attendez un bébé, il y a beaucoup de choses auxquelles vous devez penser. Il y a aussi beaucoup de choix à faire. Devez-vous changer votre façon de manger? Pouvez-vous voyager sans risque? Pouvez-vous prendre des médicaments? Cette section vous donnera une occasion de penser à quelques-unes de ces questions.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. L'alimentation

Pendant la grossesse, votre alimentation est importante puisque vous nourrissez aussi votre bébé. Vous devez donc faire de bons choix alimentaires.

Certaines femmes enceintes ont plus d'appétit et d'autres moins. Il se peut que vous ayez envie de certains aliments très différents de ce que vous avez l'habitude de manger. L'expérience de chaque femme est unique.

L'important, c'est de manger des aliments sains et variés. En mangeant sainement, vous gagnerez le poids nécessaire au bon développement de votre bébé.

Vous trouverez de l'information complète sur l'alimentation saine pendant la grossesse au module 5 : « Une alimentation saine ».

 

 

 

b. La santé de vos dents

Les soins dentaires sont très importants lorsque vous êtes enceinte. La grossesse affecte toutes les parties de votre corps, y compris vos dents et vos gencives. La plaque se développe plus vite sur vos dents et vos gencives peuvent devenir rouges et sensibles. Elles peuvent même s'infecter. Il est particulièrement important de brosser vos dents et d'utiliser régulièrement de la soie dentaire.

Il est recommandé de voir un dentiste pendant votre grossesse. N'oubliez pas de lui dire que vous êtes enceinte.

Continuez de soigner vos dents après la naissance du bébé. Vos dents, comme celles de vos enfants, doivent durer pour la vie.

Visitez le site web du Bureau de l’est de l’Ontario pour plus d’information 

c. La cigarette

Si vous fumez, il n'y a pas de meilleur moment pour arrêter. Lorsque vous fumez, votre bébé fume aussi. Pensez à ce que cela signifie avant d'allumer une cigarette.

Même si vous ne fumez pas vous-même, la fumée secondaire peut nuire à votre bébé.

Voici ce qui arrive au bébé quand sa mère fume ou qu'elle respire de la fumée secondaire.

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?
Cette vidéo, conçue par le centre de ressources Meilleur départ, traite de l'impact social de la fumée secondaire chez les jeunes familles.

La province a élaboré la stratégie Ontario sans fumée, une stratégie complète et détaillée qui associe la sensibilisation du public à des programmes, à des politiques et à des règlements pour :

  • aider les fumeurs à cesser de fumer;
  • protéger les non-fumeurs contre l'exposition à la fumée secondaire;
  • encourager les jeunes à ne jamais commencer à fumer.

Ontario Sans Fumée : http://www.mhp.gov.on.ca/fr/smoke-free/legislation/default.asp

Site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario

http://www.eohu.ca/segments/topics_f.php?segmentID=5&segment_subID=13&topicID=225

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Les dangers de la cigarette

La cigarette peut causer des problèmes à l'enfant et à la mère.

Les dangers de la cigarette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous aidera à mieux comprendre pourquoi la fumée de cigarette est dangereuse pendant la grossesse et après la naissance du bébé.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

La cigarette augmente les risques de faire une fausse-couche.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Une femme qui fume a deux fois plus de risques de faire une fausse-couche qu'une femme qui ne fume pas.Mauvaise réponse ! Une femme qui fume a deux fois plus de risques de faire une fausse-couche qu'une femme qui ne fume pas.

Vérifier votre réponse

2

La cigarette augmente les risques de naissance prématurée.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Quand une mère fume, les risques que le bébé vienne au monde trop tôt sont beaucoup plus élevés. Les bébés prématurés sont hospitalisés plus souvent, ils ont plus de problèmes de santé à long terme et ils décèdent plus souvent que ceux qui sont nés à terme.Mauvaise réponse ! Quand une mère fume, les risques que le bébé vienne au monde trop tôt sont beaucoup plus élevés. Les bébés prématurés sont hospitalisés plus souvent, ils ont plus de problèmes de santé à long terme et ils décèdent plus souvent que ceux qui sont nés à terme.

Vérifier votre réponse

3

La cigarette peut affecter le poids du bébé à la naissance.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si vous fumez, votre bébé risque de naître plus petit. Les petits bébés courent plus de risques d'être malades.Mauvaise réponse ! Si vous fumez, votre bébé risque de naître plus petit. Les petits bébés courent plus de risques d'être malades.

Vérifier votre réponse

4

La cigarette peut avoir des effets sur le travail et l'accouchement.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Si vous fumez, vous pourriez avoir des problèmes pendant le travail et l'accouchement.Mauvaise réponse ! Si vous fumez, vous pourriez avoir des problèmes pendant le travail et l'accouchement.

Vérifier votre réponse

5

La cigarette augmente les risques de décès du nouveau-né.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les risques de mort avant la naissance ou de mort subite pendant les premières semaines sont plus grands si vous fumez. L'usage du tabac par les parents pourrait être le premier facteur de risque du syndrome de mort subite du nourrisson.Mauvaise réponse ! Les risques de mort avant la naissance ou de mort subite pendant les premières semaines sont plus grands si vous fumez. L'usage du tabac par les parents pourrait être le premier facteur de risque du syndrome de mort subite du nourrisson.

Vérifier votre réponse

6

La nicotine de la cigarette passe dans le lait maternel.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Un bébé allaité par une mère qui fume pleure davantage et est plus difficile à calmer à cause de la nicotine. Il est prouvé que l'allaitement réduit les effets négatifs du tabac sur les poumons du bébé et peut aussi protéger contre les maladies respiratoires. L'allaitement est bon non seulement pour le bébé, mais aussi pour la mère. Il est préférable que la mère ne fume pas, mais si elle est incapable d'arrêter ou de réduire sa consommation, il vaut tout de même mieux fumer et allaiter, que de fumer et ne pas allaiter. La cigarette devrait être fumée à l'extérieur et après l'allaitement, afin de limiter la quantité de nicotine présente dans le lait maternel. Les thérapies de remplacement de la nicotine sont sécuritaires pendant l'allaitement (ie. gomme Nicorette, le timbre transdermique). Mauvaise réponse ! Un bébé allaité par une mère qui fume pleure davantage et est plus difficile à calmer à cause de la nicotine. Il est prouvé que l'allaitement réduit les effets négatifs du tabac sur les poumons du bébé et peut aussi protéger contre les maladies respiratoires. L'allaitement est bon non seulement pour le bébé, mais aussi pour la mère. Il est préférable que la mère ne fume pas, mais si elle est incapable d'arrêter ou de réduire sa consommation, il vaut tout de même mieux fumer et allaiter, que de fumer et ne pas allaiter. La cigarette devrait être fumée à l'extérieur et après l'allaitement, afin de limiter la quantité de nicotine présente dans le lait maternel. Les thérapies de remplacement de la nicotine sont sécuritaires pendant l'allaitement (c.-à-d. la gomme Nicorette, le timbre transdermique).

Vérifier votre réponse

7

Après la naissance, la présence de fumée de cigarette dans l'environnement du bébé cause moins de problèmes.

a) Vrai
b) Faux
Bonne réponse ! Les enfants qui vivent avec des fumeurs courent plus de risques d'avoir des troubles respiratoires comme l'asthme et la bronchite, des rhumes, des infections de la gorge et des oreilles.Mauvaise réponse ! Les enfants qui vivent avec des fumeurs courent plus de risques d'avoir des troubles respiratoires comme l'asthme et la bronchite, des rhumes, des infections de la gorge et des oreilles.

Vérifier votre réponse

2. Les façons d'éviter la fumée

Vous pensez peut-être qu'en arrêtant de fumer pendant la grossesse, vous augmenterez le stress que vous vivez déjà. Toutefois, rappelez-vous que fumer est un stress pour votre corps. Le cœur du bébé et le vôtre battent plus vite et votre tension artérielle est plus élevée si vous fumez. Si vous arrêtez de fumer dès maintenant, vous protégerez votre bébé de la plupart des effets nuisibles du tabac. En plus, après sa naissance, votre bébé ne sera pas exposé à la fumée de cigarette dans la maison.

Si vous vivez avec des fumeurs, faites-leur comprendre que leur fumée peut causer du mal à votre bébé. Même s'ils ne sont pas prêts à arrêter de fumer, vous pouvez réduire la quantité de fumée dans la maison en établissant certaines règles.

Voici ce que vous pouvez faire pour diminuer la fumée de cigarette dans votre environnement.

Fumer est une dépendance. Tout le monde sait qu'il est difficile d'arrêter de fumer, mais des millions de personnes ont réussi. Lorsque vous êtes enceinte, c'est une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour votre bébé. Parlez à votre fournisseur de services de santé avant d'utiliser des timbres ou de la gomme de nicotine.

Si vous avez besoin d'aide pour arrêter de fumer, communiquez avec les Services de traitement des dépendances, les bureaux de la Santé publique, l'Association pulmonaire du Canada, la Société canadienne du cancer, ou votre fournisseur de services de santé.

Pregnets: www.pregnets.org/ (en anglais seulement)

Télé assistance pour fumeurs : 1-877-513-5333 et http://teleassistancepourfumeurs.ca/

d. L'alcool

Lorsque vous buvez, votre bébé boit également. Si vous consommez de l'alcool, votre bébé pourrait naître avec l'ETCAF (Ensemble des troubles causés par l'alcoolisation fœtale)

L' ETCAF désigne des anomalies qui sont causées par la consommation d'alcool pendant la grossesse. L'ETCAF est la principale cause de malformations congénitales connue au Canada.

Voici ce qui peut arriver au bébé si sa mère boit de l'alcool.

Certains dommages ne sont pas visibles à la naissance, mais les conséquences à long terme sont importantes.

Le tableau suivant résume les dommages causés par la consommation d'alcool pendant la grossesse ainsi que les conséquences à long terme de ces dommages. De quoi faire réfléchir....

Il n'y a pas de quantité d'alcool, aussi petite soit-elle, qui soit sans danger pendant la grossesse. Le plus sûr est donc d'éviter d'en consommer.

Si vous consommez de l'alcool, sachez que tous les types sont dangereux et que la quantité d'alcool est à peu près égale dans une bouteille de bière, un verre de vin et une once de spiritueux.

Si vous avez l'habitude de boire beaucoup, vous pourriez avoir besoin d'aide pour arrêter. Pour la santé de votre bébé et pour la vôtre, faites appel aux services d'aide dont vous avez besoin. Vous pouvez communiquer avec les Services de traitement des dépendances ou demander à votre fournisseur de services de santé ou à une infirmière en Santé publique de vous dire quels programmes sont offerts dans votre communauté.

Agence de la santé publique du Canada

Sevices de consultation et d'information au sujet du syndrome d'alcoolisation fœtale (SDF) : 1-800-559-4514

Site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario

e. Les médicaments

Dès que vous apprenez que vous êtes enceinte, informez votre fournisseur de services de santé des médicaments que vous prenez. Cela comprend ceux prescrits par un fournisseur de services de santé et aussi tous les produits que vous pouvez acheter à la pharmacie, comme l'aspirine et les autres médicaments contre la douleur, les produits contre la toux et le rhume, et même les vitamines.

Motherisk: 1-877-439-2744 ou www.motherisk.org (en anglais seulement)

Par mesure de sécurité, ne prenez que les médicaments qui sont prescrits par votre fournisseur de services de santé et respectez ses directives.

Si vous consultez plus d'un médecin, assurez-vous qu'ils soient tous au courant de votre état. Si vous prenez des médicaments, ils doivent aussi en être informés.

Tout médicament que vous prenez peut affecter votre bébé. Alors, avant de prendre un médicament, posez les questions suivantes à votre fournisseur de services de santé, à votre pharmacien ou même à votre dentiste.

Voici une liste des médicaments les plus connus. Vous pouvez la consulter pour en connaître un peu plus sur les risques que ces médicaments représentent pour la santé de votre bébé durant la grossesse.

f. Les drogues

Si vous prenez des drogues comme la marijuana, la cocaïne, l'héroïne ou des amphétamines (speed), votre bébé en prend aussi. Toute drogue affecte votre bébé et il pourrait développer une dépendance à ces drogues. Elles sont dangereuses pour votre bébé et pour vous.

Lorsque la mère fume, boit ou se drogue, son bébé en subit également les effets. 

Si vous consommez de la drogue, vous pourriez avoir de la difficulté à arrêter seule d'en prendre. Pour la santé de votre bébé et pour la vôtre, faites appel aux services d'aide dont vous avez besoin. Communiquez avec les Services de traitement des dépendances ou demandez à votre fournisseur de services de santé ou à une infirmière en santé publique de vous informer des programmes offerts dans votre communauté.

Voici une liste des drogues les plus connues. Consultez-la pour en connaître un peu plus sur leur utilisation et sur les risques qu'elles représentent pour la santé de votre bébé pendant la grossesse.

g. La caféine

Beaucoup de gens prennent de la caféine sans le savoir. Saviez-vous qu'il y a de la caféine dans le café, le thé, les colas, le chocolat et plusieurs médicaments?



​Quelques sources de caféine

Jusqu'à quel point devez-vous limiter la quantité de caféine? Les suggestions suivantes vous aideront à rester dans des limites sûres : Personne ne sait vraiment quels sont les effets de la caféine sur le fœtus. Nous savons que c'est un stimulant et qu'il rend les gens nerveux. C'est une bonne raison de limiter la quantité que vous prenez.

  • Ne prenez pas plus d'une ou deux tasses de café ou de thé par jour.
  • Lisez les étiquettes sur les aliments, les boissons et les médicaments. Choisissez ceux qui contiennent le moins de caféine.

 

 

 

h. Les infections et les maladies

Éviter les contacts avec des personnes malades lorsqu'on est enceinte est une question de bon sens; éloignez-vous de celles qui ont un rhume, une toux, un mal de gorge ou la grippe.

Si vous êtes malade pendant votre grossesse ou si vous avez des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe, consultez votre fournisseur de services de santé. Ne prenez aucun médicament sans lui en avoir parlé auparavant. Si vous avez un rhume ou une autre maladie mineure, reposez-vous, buvez beaucoup de liquides et utilisez un humidificateur.

Si vous avez été exposée à une maladie grave, y compris aux infections transmises sexuellement (ITS), consultez votre fournisseur de services de santé.

 

 

 

 

 

i. Les voyages et les déplacements

Votre décision de voyager dépend de votre état de santé et de la durée du voyage. En cas de doute, consultez votre fournisseur de services de santé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Les déplacements en voiture

Tant que vous êtes à l'aise au volant, vous pouvez continuer de conduire. N'oubliez pas que vous devez toujours boucler votre ceinture de sécurité. Si vous ne pouvez ajuster votre ceinture adéquatement, ajoutez-y une rallonge prévue à cet effet.

Voici la meilleure façon de porter la ceinture de sécurité.

Voici quelques conseils pour vos déplacements en voiture.

 

 

 

 

 

 

 

2. Les déplacements en avion

La plupart des compagnies aériennes exigent une lettre d'autorisation du médecin pour permettre à une femme enceinte de prendre l'avion pendant le dernier mois de sa grossesse. Pour éviter des problèmes, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne avant d'acheter votre billet.

Voici quelques conseils pour vos déplacements en avion.

  • Portez des chaussures larges et confortables au cas où vos pieds enfleraient.
  • Buvez beaucoup de liquides pour éviter la déshydratation.
  • Marchez dans l'allée au moins une fois l'heure. Sinon, essayez de bouger vos jambes pour aider le sang à circuler. Des bas de soutien pourraient être très utiles.
  • Évitez de vous croiser les jambes.

 

 

 

3. Les vaccins obligatoires

Si vous avez l'intention de vous rendre dans un pays qui exige certains vaccins, consultez la clinique de santé des voyageurs de votre région.

Dites-leur dans quel pays vous prévoyez voyager et que vous êtes enceinte. On vous dira alors si les vaccins dont vous avez besoin sont sans danger pendant la grossesse.

La santé des voyageurs : http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/index-fra.php

Formulaire personalisé de recommandations de voyage 

j. Les dangers de votre environnement

Pendant votre grossesse, vous devriez être particulièrement consciente des dangers potentiels que peuvent représenter certains éléments de votre environnement.

Le tableau suivant présente un résumé des produits à surveiller et des recommandations pour chacun de ces produits.

Motherisk: 1-877-439-2744 ou www.motherisk.org (en anglais seulement)

Organization of Teratology Information Specialists : www.otispregnancy.org (en anglais seulement)

 

 

k. La grossesse et le travail

Dans la plupart des cas, vous pouvez continuer à travailler pendant votre grossesse. Vous devrez peut-être vous reposer plus souvent ou changer certaines choses pour être plus à l'aise au travail.

Beaucoup de femmes ont besoin de plus de repos pendant les trois premiers et les trois derniers mois de leur grossesse. S'il y a un endroit au travail où vous pouvez vous allonger un moment sur le côté à l'heure du dîner ou pendant les pauses, n'hésitez pas à le faire.

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. Le travail fatigant pendant la grossesse

Certaines femmes occupent un emploi qui peut être trop fatigant pendant la grossesse. Pour vérifier si c'est votre cas, faites le test suivant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Les dangers dans le milieu de travail

Dans certains milieux de travail, il existe des produits et des appareils qui peuvent causer des malformations ou des fausses couches. Les principales sources de dangers sont les produits chimiques, les solvants, les gaz, les métaux et la radiation. Si cela vous inquiète, parlez-en à votre fournisseur de services de santé. C'est à vous de vous renseigner sur les risques que présente votre emploi.

Vous pouvez aussi demander de l'information à votre comité de santé et de sécurité au travail. S'il n'y en a pas dans votre milieu de travail, ce serait peut-être le moment d'en créer un avec vos collègues.

Meilleur départ : http://www.meilleurdepart.org/index_fr.html

Commission ontarienne des droits de la personne : http://www.ohrc.on.ca/fr

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail : http://www.cchst.ca/

Ministère du Travail de l'Ontario: http://www.labor.gov.on.ca/french/

Ressources humaines et Développement des compétences Canada : www.rhdcc.gc.ca

C. LES SENTIMENTS DE LA FEMME ENCEINTE

La grossesse est une période de croissance et de changements. Votre corps change et vos sentiments changent avec lui.

Vous constaterez peut-être que vos sentiments changent souvent et parfois très vite. Vous vivez des hauts et des bas émotionnels. Une minute vous vous sentez heureuse et la minute d'après vous êtes déprimée. Ces sautes d'humeur peuvent être surprenantes, mais c'est une réaction naturelle à tous les changements qui surviennent pendant la grossesse.

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Le partage de vos sentiments

La grossesse est une étape normale de la vie, mais c'est aussi une période pendant laquelle vous devez faire face à plusieurs changements. Même si vous et votre partenaire êtes heureux de cette grossesse, tous ces changements peuvent causer du stress pour votre couple.

Si certains évènements importants surviennent dans votre vie et que votre niveau de stress augmente, essayez d'obtenir de l'aide de l'extérieur pour le diminuer.

Voici quelques moyens qui pourraient vous aider à diminuer votre niveau de stress.

Ne laissez pas vos inquiétudes s'accumuler. Parlez-en et réglez les problèmes avant qu'ils ne prennent trop d'importance. Si vous vous sentez dépassée par les évènements et que vous n'arrivez pas à trouver de solution, vous pourriez avoir besoin d'une aide professionnelle. Pour votre bien-être et celui de votre enfant, n'hésitez pas à en demander.

b. La violence faite aux femmes

Il arrive souvent que la violence envers les femmes commence au cours d'une première grossesse. Toute forme de violence peut causer des dommages et doit être prise au sérieux.

Il existe différents types de violence. Le tableau suivant peut vous aider à les reconnaître.

Une femme qui est victime de violence peut se sentir anxieuse, dépressive, avoir peu d'estime de soi, consommer des drogues, de l'alcool, avoir de la difficulté à dormir et perdre l'appétit.

Pendant la grossesse, les agressions physiques peuvent causer de graves blessures à la mère et entraîner la naissance d'un bébé prématuré ou de poids insuffisant. Le bébé pourrait aussi avoir les os brisés ou faire une hémorragie. Certaines mères ont perdu leur bébé à la suite d'une agression physique.

Si vous êtes victime de violence pendant la grossesse, vous vous sentez sans doute très isolée. Vous avez besoin d'aide dès maintenant.

Personne ne mérite de mauvais traitements, surtout pas votre bébé. Parlez à quelqu'un de vos sentiments et de vos préoccupations. Cette personne peut être votre fournisseur de services de santé, une infirmière en santé publique, un membre du clergé ou toute autre personne en qui vous avez confiance et qui peut vous aider.

Fem'Aide au 1-877-336-2433 ou www.femaide.ca

Centre de ressources de l'est de l'Ontario : 613-745-4818

Site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario

 

c. La sexualité

Votre sexualité fait partie intégrante de vous. Puisque votre vie, votre corps et vos sentiments changent pendant la grossesse, vos désirs sexuels changent aussi.

Dans la plupart des cas, il est normal et sans risque d'avoir des relations sexuelles. Si la grossesse se passe bien, les relations sexuelles ne feront pas de mal au bébé.

Toutefois, votre fournisseur de services de santé peut vous conseiller de les éviter dans les cas suivants :

  • Si votre placenta est attaché en bas de l'utérus, près du col. C'est ce qu'on appelle un placenta previa.
  • Si, au cours d'une autre grossesse, le col de votre utérus s'est ouvert trop tôt. C'est ce qu'on appelle une incompétence cervicale.
  • Si, pendant une autre grossesse, votre travail a commencé trop tôt (travail prématuré) sans qu'on sache pourquoi.
  • Si certains signes font croire que votre travail pourrait commencer trop tôt ou que vous pourriez faire une fausse-couche.
  • Si vous avez perdu les eaux.
  • Si vous ou votre partenaire avez une infection, incluant les infections transmissibles sexuellement (ITS). (voir le tableau dans la section '1ère visite prénatale')

Si votre fournisseur de services de santé vous conseille d'éviter les relations sexuelles, n'oubliez pas de lui demander quand vous pourrez recommencer à en avoir.

Il est normal que vos désirs sexuels, tout comme ceux de votre partenaire, changent lorsque vous êtes enceinte. Plusieurs choses peuvent influencer votre attitude et celle de votre partenaire à l'égard du sexe. La meilleure chose à faire, c'est d'en parler tous les deux et d'essayer de comprendre les sentiments de l'un et l'autre.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra de répondre à plusieurs questions que vous pourriez vous poser au sujet de la sexualité pendant la grossesse.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

Pendant la grossesse, les rapports sexuels avec pénétration :

a) peuvent provoquer une fausse-couche pendant les premiers mois.
b) peuvent provoquer un accouchement prématuré pendant les derniers mois.
c) peuvent se poursuivre sans risque.
d) peuvent faire mal au bébé.
Bonne réponse! Il n'existe aucune preuve scientifique que les rapports sexuels au début de la grossesse pourraient provoquer une fausse-couche et que, pendant les derniers mois, ils pourraient déclencher un accouchement prématuré. Aussi, les rapports sexuels ne peuvent pas faire de mal au bébé, car il est bien protégé dans son sac de liquide amniotique à l'intérieur de l'utérus de sa mère.Mauvaise réponse! Il n'existe aucune preuve scientifique que les rapports sexuels au début de la grossesse pourraient provoquer une fausse-couche et que, pendant les derniers mois, ils pourraient déclencher un accouchement prématuré. Aussi, les rapports sexuels ne peuvent pas faire de mal au bébé, car il est bien protégé dans son sac de liquide amniotique à l'intérieur de l'utérus de sa mère.

Vérifier votre réponse

2

Pendant les trois premiers mois de la grossesse, le désir sexuel de la femme :

a) ne change pas.
b) est beaucoup plus grand.
c) est complètement absent.
d) est souvent moins grand.
Bonne réponse! Au cours des trois premiers mois de grossesse, les femmes qui sont aux prises avec des nausées et une plus grande fatigue pourraient voir leur désir sexuel diminuer considérablement! Les seins sont souvent très sensibles, ce qui peut provoquer des sensations désagréables ou même douloureuses pendant les rapports sexuels. Ne vous inquiétez pas, cela devrait disparaître au cours des prochains mois.Mauvaise réponse! Au cours des trois premiers mois de grossesse, les femmes qui sont aux prises avec des nausées et une plus grande fatigue pourraient voir leur désir sexuel diminuer considérablement! Les seins sont souvent très sensibles, ce qui peut provoquer des sensations désagréables ou même douloureuses pendant les rapports sexuels. Ne vous inquiétez pas, cela devrait disparaître au cours des prochains mois.

Vérifier votre réponse

3

Pendant la grossesse, le désir sexuel de l'homme :

a) ne change pas.
b) est beaucoup plus grand.
c) est complètement absent.
d) est variable d'un homme à l'autre.
Bonne réponse! Le désir sexuel chez les hommes varie beaucoup. Certains gardent un désir très vif pour leur compagne, d'autres prennent leurs distances. Certains ne supportent pas l'idée d'avoir des relations sexuelles avec une femme en train de devenir mère. Beaucoup d'hommes considèrent que les seins et le ventre rond d'une femme enceinte sont plutôt excitants et sexy. D'autres pensent le contraire. L'important, c'est d'en parler pour essayer de comprendre ses sentiments.Mauvaise réponse! Le désir sexuel chez les hommes varie beaucoup. Certains gardent un désir très vif pour leur compagne, d'autres prennent leurs distances. Certains ne supportent pas l'idée d'avoir des relations sexuelles avec une femme en train de devenir mère. Beaucoup d'hommes considèrent que les seins et le ventre rond d'une femme enceinte sont plutôt excitants et sexy. D'autres pensent le contraire. L'important, c'est d'en parler pour essayer de comprendre ses sentiments.

Vérifier votre réponse

4

Si vous n'avez pas envie de faire l'amour pendant la grossesse, la meilleure chose à faire est de :

a) faire comprendre à votre partenaire qu'il doit vous laisser tranquille jusqu'à l'accouchement.
b) trouver, avec votre partenaire, d'autres façons pour partager une intimité physique.
c) poursuivre les relations quand même, pour ne pas déplaire à votre partenaire.
d) en parler à votre médecin.
Bonne réponse! Le sexe et la sexualité sont deux choses bien différentes. Même si vous n'avez pas envie de faire l'amour ou si vous en avez moins envie pendant la grossesse, vous pouvez avoir un plus grand besoin d'autres formes d'intimité, comme des caresses, des baisers et des étreintes. N'hésitez pas à en profiter avec votre partenaire.Mauvaise réponse! Le sexe et la sexualité sont deux choses bien différentes. Même si vous n'avez pas envie de faire l'amour ou si vous en avez moins envie pendant la grossesse, vous pouvez avoir un plus grand besoin d'autres formes d'intimité, comme des caresses, des baisers et des étreintes. N'hésitez pas à en profiter avec votre partenaire.

Vérifier votre réponse

5

Pour la femme enceinte, la meilleure période pour apprécier les rapports sexuels est habituellement :

a) pendant les trois premiers mois (premier trimestre).
b) entre le 4e et le 6e mois (deuxième trimestre).
c) pendant les trois derniers mois (dernier trimestre).
d) tout au long de la grossesse.
Bonne réponse! Le deuxième trimestre est généralement la période la plus agréable de la grossesse. La femme sent le bébé bouger et le ventre n'est pas encore trop gros. Pour certaines femmes, il y a même une augmentation du désir sexuel et du plaisir. Même si l'orgasme provoque des contractions de l'utérus, elles sont sans conséquences si la grossesse se déroule normalement. Profitez-en!Mauvaise réponse! Le deuxième trimestre est généralement la période la plus agréable de la grossesse. La femme sent le bébé bouger et le ventre n'est pas encore trop gros. Pour certaines femmes, il y a même une augmentation du désir sexuel et du plaisir. Même si l'orgasme provoque des contractions de l'utérus, elles sont sans conséquences si la grossesse se déroule normalement. Profitez-en!

Vérifier votre réponse

6

Vers la fin de la grossesse, quand le ventre devient trop gros, la meilleure chose à faire est de :

a) cesser les rapports sexuels avec pénétration.
b) poursuivre les rapports sexuels, même s'ils sont inconfortables.
c) en profiter pour être créatifs dans votre façon de faire l'amour.
d) trouver une position confortable pour la femme.
Bonne réponse! À mesure que votre taille et vos formes changeront, certaines des positions préférées pour faire l'amour peuvent être difficiles, sinon impossibles! Cela pourrait vous donner, à tous les deux, l'occasion d'être créatifs. Vous pouvez essayer de nouvelles positions, une stimulation manuelle, le sexe oral, mais avec la précaution suivante : il ne faut jamais insuffler de l'air dans le vagin durant la grossesse parce que cela pourrait entraîner des complications. Et si l'envie n'y est pas pour l'un ou l'autre des partenaires, essayez d'autres formes d'intimité. Les massages, les caresses et les baisers en sont quelques exemples.Mauvaise réponse! À mesure que votre taille et vos formes changeront, certaines des positions préférées pour faire l'amour peuvent être difficiles, sinon impossibles! Cela pourrait vous donner, à tous les deux, l'occasion d'être créatifs. Vous pouvez essayer de nouvelles positions, une stimulation manuelle, le sexe oral, mais avec la précaution suivante : il ne faut jamais insuffler de l'air dans le vagin durant la grossesse parce que cela pourrait entraîner des complications. Et si l'envie n'y est pas pour l'un ou l'autre des partenaires, essayez d'autres formes d'intimité. Les massages, les caresses et les baisers en sont quelques exemples.

Vérifier votre réponse

d. L'importance de prendre du temps pour soi

Profitez de votre grossesse et prenez soin de vous. Souvenez-vous que prendre soin de vous-même est une bonne façon de vous préparer à prendre soin de votre bébé.

Voici quelques suggestions pour prendre soin de vous pendant la grossesse.

 

 

 

D. L'ACHAT D'ARTICLES POUR LE BÉBÉ

Assurer la sécurité du bébé est la responsabilité des parents. Les bébés sont incapables de reconnaître les dangers eux-mêmes. Il faut considérer la sécurité et le confort lorsque vous faites l'achat d'articles neufs ou usagés pour votre bébé, ou que vous les recevez en cadeau. Il y a beaucoup d'articles pour bébés sur le marché, mais seulement quelques-uns sont indispensables.

 


 

Les articles pour bébés vendus au Canada sont soumis à certains standards. Assurez-vous que les instructions du manufacturier sont incluses et que l'article ne fait pas l'objet d'un rappel. Une étiquette contenant de l'information sur le manufacturier devrait être attachée de façon permanente au produit que vous achetez ou que vous recevez en cadeau. Pour plus d'information concernant la sécurité des articles pour bébés, consultez la section traitant de la sécurité des produits de consommation sur le site Web de Santé Canada. Si vous recevez ou achetez un article usagé pour votre bébé, assurez-vous qu'il soit sécuritaire, solide et en bonne condition. Vérifiez qu'il n'y ait pas de pièces manquantes, de fissures, de bords coupants, de pièces lâches, de trous ou d'espaces assez larges pour qu'un bébé puisse rester coincé.

http://www.hc-sc.gc.ca/cps-spc/pubs/cons/child-enfant/safe-securite-fra.php

La sécurité des articles pour bébé sera abordée plus en détails au module 8, intitulé « Famille en santé ».

LE MOT DE LA FIN

La grossesse est un moment privilégié, rempli de promesses et de changements. Elle peut être source de bonheur, mais aussi d'inquiétudes. C'est le moment idéal pour adopter des habitudes de vie saines qui profiteront à votre bébé, à votre famille et à vous-même.

Plus vous vous informerez sur la grossesse, plus vous en apprendrez et plus vous aurez confiance en vous. Cela vous permettra de profiter pleinement de cette période si spéciale et d'en conserver des souvenirs que vous pourrez plus tard partager avec votre enfant.

Surtout, prenez soin de vous. Laissez-vous gâter par vos proches et partagez avec eux les plus beaux moments de votre grossesse.

Bonne grossesse en santé!

Pour de plus amples renseignements visitez le site Web de Santé publique Ottawa .