B. LA PRÉPARATION AU TRAVAIL ET À L'ACCOUCHEMENT

Donner naissance à un enfant demande beaucoup d'énergie. C'est un travail difficile qui demande volonté et efforts bien dosés. Pour bien s'y préparer, il faut avant tout comprendre le processus du travail pour être capable de le faciliter. Ensuite, il faut apprendre et pratiquer différentes techniques qui vous permettront de vous sentir bien.

Vous ne savez pas à l'avance quelles méthodes vous seront les plus profitables au cours du travail. Il est donc recommandé de se familiariser avec plusieurs d'entre elles. Vous pourrez ainsi toutes les utiliser au besoin.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

a. Les étapes du travail et de l'accouchement

Pendant les neuf mois de votre grossesse, le bébé n'a cessé de grandir dans votre utérus. L'utérus est une poche faite de muscles très résistants qui s'étirent au fur et à mesure que le bébé grossit. Le col de l'utérus s'ouvre dans le vagin. Pendant la grossesse, le col de l'utérus est épais et fermé par un bouchon de mucus.

Durant le travail, les muscles de l'utérus se resserrent et se relâchent. Ces mouvements font ouvrir le col et aident le bébé à sortir de l'utérus. C'est ce qu'on appelle les contractions.

Le travail comprend trois étapes. C'est en apprenant et en pratiquant les techniques de respiration, de relaxation et les autres moyens qui vous permettent d'être à l'aise que vous pouvez vous préparer à mieux vivre chacune des étapes.

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. La première étape

Le col de l'utérus s'amincit (effacement) et s'ouvre (dilatation). Au cours de cette étape, qui dure normalement de 12 à 18 heures, le col de l'utérus s'ouvre progressivement de 1 à 10 cm.

L'animation qui suit vous permettra de visualiser la dilatation du col de l'utérus.

 

 

 

 

 

 

 

 

2. La deuxième étape

À 10 cm, le col de l'utérus est complètement dilaté et suffisamment large pour laisser passer le bébé. Il s'agit alors de l'accouchement proprement dit. Cette deuxième étape dure entre deux heures et trois heures.

Voici ce qui se passe lors de l'accouchement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. La troisième étape

La dernière étape est celle de l'expulsion du placenta. Le placenta, qui a nourri votre bébé dans l'utérus, sort de la même façon que le bébé. Cette étape dure entre 5 et 30 minutes.

Voici comment le placenta est expulsé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b. La relaxation

Apprendre à relaxer est l'une des meilleures manières de bien supporter les contractions. Vous trouverez des instructions détaillées pour l'apprentissage et la pratique de la relaxation au module 6 intitulé « Activités santé ».

Puisque vous ne savez pas à l'avance la position qui vous soulagera le mieux pendant le travail, il peut être utile d'en essayer plusieurs. Voici quelques exemples de positions favorisant la relaxation.

Rappelez-vous cependant qu'une seule position de relaxation est à éviter : celle où vous êtes couchée à plat sur le dos. Dans cette position, le poids de votre utérus comprime les vaisseaux sanguins et gêne la circulation qui vous alimente, ainsi que votre bébé.

 

 

 

 

 

c. Les positions

C'est maintenant que vous devez vous exercer à prendre toutes les positions qui sont possibles pendant le travail. Si vous vous exercez, elles vous sembleront confortables.

Voici quelques points importants pour le travail.

Le tableau qui suit présente quelques positions à essayer pendant la première étape du travail.

Le tableau qui suit présente quelques positions à essayer pendant la deuxième étape du travail, soit l'expulsion.

d. Le massage

Vous ne savez pas à l'avance le genre de massage qui vous fera du bien. Il est donc recommandé d'expérimenter et de pratiquer différentes formes de massage. Vous aurez ainsi le choix quand le moment sera venu.

Voici quelques recommandations générales destinées à la personne qui effectue le massage.

Les animations qui suivent démontrent les principales techniques de massage.

pour voir la technique de l'effleurage.  ​

pour voir la technique de la contre-pression.

pour voir la technique des massages longitudinaux.

 

 

 

 

e. Les mesures de réconfort

La respiration, la relaxation, la recherche de positions dans lesquelles vous êtes à l'aise et les massages vous aideront à vous sentir mieux au cours du travail.

Souvenez-vous que le travail est différent pour chaque femme. Il n'y a pas de bonnes et de mauvaises techniques, seulement des techniques qui vous sont plus ou moins profitables. L'idéal, c'est d'expérimenter pour trouver celles qui vous conviennent le mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

Vérifiez vos connaissances

L'activité qui suit vous permettra d'en apprendre davantage sur les mesures procurant un certain réconfort pendant le travail et l'accouchement.

Cliquez sur le bouton d'option correspondant à la bonne réponse et validez en cliquant sur le bouton « Vérifier ».

1

Parmi les options suivantes, laquelle serait la plus appropriée pour aider la mère à relaxer?

a) Passer un linge chaud sur le front.
b) Appliquer une compresse chaude dans le bas du dos.
c) Appliquer une compresse froide dans le bas du ventre.
d) Toutes ces réponses.
Bonne réponse ! Certaines femmes préfèrent le chaud, d'autres préfèrent le froid. Votre choix importe peu, tant que vous trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vous.Mauvaise réponse ! Certaines femmes préfèrent le chaud, d'autres préfèrent le froid. Votre choix importe peu, tant que vous trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Vérifier votre réponse

2

Pour quelle raison l'hydrothérapie peut-elle être très utile pendant le travail et l'accouchement?

a) Contribuer à réduire le temps de travail.
b) Contribuer à prévenir la péridurale (anesthésie locale).
c) Aider la mère à relaxer.
d) Toutes ces réponses.
Bonne réponse ! En plus d'être très efficaces pour relaxer, la douche, le bain et le bain tourbillon peuvent contribuer à raccourcir le temps du travail et à prévenir le besoin d'une péridurale. Toutefois, la température de l'eau devrait être inférieure à 39 °C.Mauvaise réponse ! En plus d'être très efficaces pour relaxer, la douche, le bain et le bain tourbillon peuvent contribuer à raccourcir le temps du travail et à prévenir le besoin d'une péridurale. Toutefois, la température de l'eau devrait être inférieure à 39 °C.

Vérifier votre réponse

3

Parmi les mesures suivantes, laquelle serait la plus appropriée pendant le travail et l'accouchement?

a) Jouer aux cartes.
b) Écouter de la musique.
c) Regarder un film.
d) Discuter avec une personne qui a déjà vécu un accouchement.
Bonne réponse ! Une musique familière et agréable pourrait vous aider à relaxer et à vous sentir chez vous. Mauvaise réponse ! Une musique familière et agréable pourrait vous aider à relaxer et à vous sentir chez vous.

Vérifier votre réponse

4

Que pourriez-vous faire pour remplacer les liquides perdus, maintenir votre niveau d'énergie et apaiser votre soif?

a) Boire du café ou du thé très fort.
b) Boire du lait et manger de la crème glacée.
c) Prendre de l'eau, du jus de pomme, du thé sans lait, du jello ou des sucettes glacées.
d) Il est interdit de prendre des liquides pendant le travail.
Bonne réponse ! Au cours du travail, vous pouvez prendre de l'eau, du jus de pomme, du thé sans lait, du jello ou des sucettes glacées. Si vous avez la bouche très sèche, sucez des cubes de glace, une débarbouillette humide ou une sucette peu sucrée.Mauvaise réponse ! Au cours du travail, vous pouvez prendre de l'eau, du jus de pomme, du thé sans lait, du jello ou des sucettes glacées. Si vous avez la bouche très sèche, sucez des cubes de glace, une débarbouillette humide ou une sucette peu sucrée.

Vérifier votre réponse

5

Que pourriez-vous faire pour fixer votre attention pendant les contractions?

a) Utiliser un objet apporté de la maison ou choisi sur place.
b) Regarder le visage du partenaire de travail.
c) Utiliser une image mentale.
d) Toutes ces réponses.
Bonne réponse ! Il peut s'agir d'une photo, d'un jouet, du visage du partenaire ou d'une fissure dans le mur. Vous pouvez aussi choisir une image mentale, comme une scène paisible, un souvenir heureux ou l'idée que vous vous faites de votre bébé. Votre point de fixation peut aussi changer au cours du travail. Mauvaise réponse ! Il peut s'agir d'une photo, d'un jouet, du visage du partenaire ou d'une fissure dans le mur. Vous pouvez aussi choisir une image mentale, comme une scène paisible, un souvenir heureux ou l'idée que vous vous faites de votre bébé. Votre point de fixation peut aussi changer au cours du travail.

Vérifier votre réponse

6

Lequel, parmi les objets suivants, pourrait être très utile pendant le travail et l'accouchement?

a) Un ballon de naissance.
b) Une corde à sauter.
c) Une tapis de yoga.
d) Des chaussures confortables pour marcher.
Bonne réponse ! Le ballon de naissance est en réalité un ballon d'exercice qui peut servir au positionnement et soulager la douleur pendant le travail. Avec de l'aide, vous pouvez essayer différentes positions. Le ballon vous permet de vous balancer de l'avant vers l'arrière en tout confort. Il peut aussi être utilisé pendant la grossesse. Mauvaise réponse ! Le ballon de naissance est en réalité un ballon d'exercice qui peut servir au positionnement et soulager la douleur pendant le travail. Avec de l'aide, vous pouvez essayer différentes positions. Le ballon vous permet de vous balancer de l'avant vers l'arrière en tout confort. Il peut aussi être utilisé pendant la grossesse.

Vérifier votre réponse

f. Les douleurs au dos

La plupart des femmes ressentent les contractions dans le bas du ventre, mais dans environ un cas sur quatre, c'est dans le dos qu'elles se manifestent. Les douleurs au dos sont causées par la pression du dos du bébé contre votre colonne vertébrale. La douleur est généralement ressentie juste sous la taille et dure la majeure partie de la première étape du travail.

Voici quelques conseils pour soulager la douleur au dos pendant le travail.

Le ballon de naissance peut être très utile si vous ressentez les contractions dans le bas du dos. Vous pouvez vous appuyer dessus lorsque vous êtes à quatre pattes.

Voici comment utiliser le ballon de naissance pour soulager la douleur au bas du dos.

Cette position favorise le mouvement du bassin et des hanches tout en utilisant la gravité pour aider le bébé à se retourner dans une position plus adéquate et moins douloureuse pour vous.

g. La respiration

Respirer est une chose naturelle et la plupart du temps nous n'y pensons même pas. Cependant, pendant l'accouchement, la façon de respirer peut faire toute la différence. En apprenant à contrôler votre respiration, vous pourrez mieux relaxer au cours du travail. Votre respiration peut rendre vos contractions plus efficaces.

C'est à vous de choisir la technique de respiration qui convient le mieux. Chaque travail est différent. Considérez les techniques de respiration ainsi que les rythmes respiratoires comme des outils pour vous aider au cours de l'accouchement.

Section preview: 
À VENIR DANS CETTE SECTION

1. La respiration lente

Votre respiration normale peut être plus rapide ou plus lente que celle d'une autre personne. Commencez par essayer de relaxer et de respirer d'une manière que vous trouvez confortable.

La plupart des femmes commencent par la respiration lente et continuent aussi longtemps qu'elles se sentent à l'aise.

pour une description de la respiration lente.

pour entendre la technique de la respiration lente.

Pour vous exercer à cette respiration, votre partenaire ou vous-même pouvez placer une main sur votre ventre ou votre poitrine. Vous verrez qu'elle monte et descend à chaque respiration. Votre partenaire peut s'assurer que vos bras et vos épaules restent détendus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. La respiration accélérée

Vous pouvez utiliser ce type de respiration lorsque les contractions deviennent plus fortes et que vous avez du mal à vous détendre en pratiquant la respiration lente. C'est une respiration plus rapide que la respiration lente, qui fait gonfler seulement le haut de la poitrine.

pour une description de la respiration accélérée.

pour entendre la technique de la respiration accélérée.

Pour vous exercer à la respiration accélérée, commencez par respirer rapidement, à petits coups. Chaque respiration doit être légère et peu profonde.

Essayez différents rythmes jusqu'à ce que vous ayez trouvé celui qui vous convient. Exercez-vous à respirer ainsi jusqu'à ce que vous soyez capable d'être détendue et à l'aise pendant 60 à 90 secondes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. La respiration haletante

Cette technique de respiration vous aidera à relaxer pendant les contractions plus longues et plus fortes qui ne vous permettent pas de relaxer en utilisant les autres formes de respirations. On l'appelle aussi la respiration de transition.

La respiration haletante se fait par la bouche. Elle comprend plusieurs respirations rapides et superficielles, suivies d'une expiration complète.

Les respirations rapides font un bruit discret ressemblant à « pu ». Vous pouvez choisir le rythme qui vous convient. Beaucoup de femmes sont à l'aise avec le rythme « pu, pu, pu, pu, soufflez » (quatre respirations rapides, une expiration complète). Vous pouvez aussi essayer d'autres rythmes, comme « pu, pu, soufflez » (deux respirations rapides, une expiration complète) ou « pu, pu, pu, soufflez » (trois respirations rapides, une expiration complète). Essayez-les toutes pour pouvoir choisir le meilleur rythme pour vous.

pour une description de la respiration haletante.

pour entendre la technique de la respiration haletante.

On utilise ce genre de respiration pendant la phase de transition qui se produit à la fin de la première étape du travail. Lorsque vous en êtes à cette étape, les contractions peuvent durer jusqu'à 90 secondes. Elles peuvent être très rapprochées.

Exercez-vous à rester détendue et à l'aise pendant 90 secondes tout en pratiquant la respiration haletante.

4. La respiration pour vous aider à ne pas pousser

À certains moments du travail, vous ressentirez le besoin de pousser pour faire sortir le bébé, mais votre fournisseur de services de santé ou l'infirmière vous demandera de NE PAS pousser.

pour une description de la respiration pour vous aider à ne pas pousser.

pour entendre la respiration pour vous aider à ne pas pousser.

Vous pouvez vous exercer à respirer pour éviter de pousser. Pendant que vous vous exercez à la respiration haletante, votre partenaire dit « envie de pousser ».

Commencez alors à expirer et continuez pendant quelques secondes jusqu'à ce que votre partenaire dise « envie passée ». Revenez alors à la respiration haletante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5. La respiration lors de la poussée

Quand votre col sera complètement dilaté, votre fournisseur de services de santé ou l'infirmière vous demandera de pousser quand vous en ressentirez le besoin. Cela peut se produire plusieurs fois au cours de chaque contraction.

Quand une contraction commence, prenez une respiration de relaxation en inspirant par le nez ou la bouche, et en expirant par le nez ou la bouche.

Pratiquez n'importe quelle technique de respiration qui vous convient jusqu'à ce que vous sentiez le besoin de pousser.

Lorsque vous avez envie de pousser,

  • relâchez les muscles du plancher pelvien;
  • rentrez le menton et penchez le haut de votre corps vers l'avant;
  • pincez les lèvres et expirez très lentement tout en poussant;
  • continuez à respirer ainsi jusqu'à ce que l'envie de pousser soit passée.

Il y a d'autres façons de respirer tout en poussant. On vous en proposera peut-être une autre au moment de l'accouchement. Utilisez la méthode qui vous convient le mieux.

h. La répétition du travail

La répétition du travail vous permet, à vous et votre partenaire, de vraiment essayer toutes les nouvelles techniques que vous avez apprises.

Au cours de la répétition, votre partenaire vous annonce des contractions imaginaires. Votre rôle est de pratiquer les méthodes de respiration et de relaxation en synchronisme avec ces contractions imaginaires. Votre partenaire doit également vérifier que vous êtes bien détendue. Si vous êtes tendue, il pourra vous aider à vous détendre par un contact ou un effleurage délicat.

Vous pouvez également suivre le Guide du travail et de l'accouchement, présenté plus loin dans ce module, pour faire le lien entre la répétition et l'événement réel.